• BUDAPEST

    Mercredi 31 mai

    Pluie et vent et 7°

    Danube rive slovaque vue en descendant campingVu le temps nous ne nous arrêtons pas à la citadelle.

    Nous avons toujours vue sur la Slovaquie et les péniches sur le Danube. Après quelques courses à Szentendre et l’achat d’une carte routière nous filons au musée du plein air.

    Szentendre, musée du plein airAccueil très gentil sur le parking puis à l’entrée. Nous ne savons pas pourquoi mais aujourd’hui l’entrée est gratuite.

     

    Visite dense et intéressante, reconstitution de maisons des 18ème et 19ème selon les différentes régions de Hongrie et différentes classes sociales, et catégories professionnelles.

     

    Szentendre, musée du plein air

    Szentendre, musée du plein air BUDAPEST Szentendre, musée du plein air

    Szentendre, musée du plein air   Szentendre, musée du plein air

     

    Les parkings de Szentendre sont trop petits pour nous accueillir pour la nuit, nous trouvons finalement en périphérie un espace devant ce qui semble être un marchand de voitures :Autokereskedes. Je descends demander, nous sommes confrontés à la barrière des langues, la personne ne comprend ni le Français, ni l’Anglais, juste quelques mots d’Allemand. Il finit par comprendre qu’on aimerait passer la nuit devant chez lui et accepte : « no problem »

     

    Jeudi 1er Juin

    Nous avons été bercé cette nuit par le bruit des trains, la température est descendue à 4° !

    C’est sous un grand soleil que nous partons vers Budapest, bien que la circulation ne paraisse pas très importante nous préférons nous installer pour deux nuits sur le camping  Romai en banlieu. L’accueil se fait en Anglais, les sanitaires bien que propres sont rudimentaires, pas de verrou aux portes des WC, douches fermées par un rideau…

    Nos voisins Belges trouvent que c’est bien cher au vu des prestations.

    Mais il faut voir le côté pratique, le départ du train de banlieue n’est qu’à quelques mètres et avec la "Budapest card" nous pouvons circuler librement.

    Aujourd’hui nous allons dans Buda. Nous longeons un peu le Danube et montons vers le château avec le funiculaire. De là nous avons une belle vue sur Pest.

        BUDAPEST 

     

    BUDAPEST

    BUDAPEST - le château

     

    Il ne reste rien des intérieurs du château, celui ci a été détruit à plusieurs reprises, actuellement il est occupé par des musées. L’extérieur est intéressant, riche de jolies statues.

    Budapest - Buda, église Mathias

     

    Nous découvrons de belles façades anciennes dans les rues environnantes et arrivons à l’église Saint Mathias et au Bastion des pêcheurs.

    L’intérieur de l’église est surprenant et très beau, entièrement décoré de peintures mais l’ensemble est un peu sombre. Quant au Bastion des pêcheurs c’est une forteresse, ancien rempart. L’origine du nom n’est pas certaine : proximité d’un marché de poissons ou édification à l’aide de pêcheurs ou défendu par les pêcheurs.

    BUDAPEST - BASTION DES PECHEURS

    Nous redescendons après avoir bien sillonné le quartier.

    Budapest - Buda, statue de Saint Etienne    Pest - le parlement pris depuis le bastion des pecheurs

     

    BUDA               Buda, une trabant/ la férrari des débutants ou des pauvres

    BUDAPEST - LE PONT DES CHAINESEn longeant le Danube nous prenons le temps d’admirer le pont des chaines, le Parlement, le pont Elisabeth, la citadelle, le mont Gellert surmonté de la statue de la liberté, la statue en hommage à Saint Gerard…  Près du pont de la Liberté au pied du mont Gellert se tient l’hôtel Gellert. Très beau bâtiment construit vers 1916, l’hôtel offre en plus de ses chambres une piscine extérieure à vague, une station thermale, une piscine gazeuse et une clinique de soins dentaires.

    Budapest, le pont de la Liberté

    Le tramway a un petit air vieillot nous ne résistons pas au plaisir d’y monter, puis reprenons notre train.

     

    Nous dinons et repartons vers Budapest, nous assistons au coucher de soleil sur le Parlement. A 21h il fait pratiquement nuit, nous sentons que nous allons vers l’est.

    Pest, le parlement éclairé par le soleil couchant pris depuis Margit Hid 

     

     

    Vendredi 2 juin

    Nuit calme, c’est désespérant il fait toujours aussi froid et gris.

    Après avoir déjeuné et écrit les cartes postales (il faut que ça se fasse) nous partons à l’assaut de Pest. Aujourd’hui nous testons le métro. Ça ne doit pas être trop difficile, il n’y a que trois lignes.

    Nous allons d’abord voir les bains Széchenyi. C’est amusant ces joueurs d’échec dans l’eau fumante et tentant aussi, mais nous n’avons pas pris de maillot de bain et ne sommes pas certains de pouvoir tout faire dans la journée.

    1.Pest, les thermes Széchenyi   1.Pest, les thermes Széchenyi

    Nous passons devant le zoo avant d’aller sur la place des Héros, grande place semi-circulaire construite en 1896 pour célébrer le 1000 anniversaire de la conquête du pays par les Magyars.

    Pest, la place de héros (monument du millénaire) colone 36m avec l'archange Gabriel

    Pest, place des héros, scène de vie    Pest, place des héros, personnage important

    Pest, chateau Vajdahunyad (construit pour les 1000ans de la Hongrie

     

     

    Le théâtre, et nous arrivons au château de Vajdahunyad. Ce bâtiment comme la place des Héros date lui aussi de 1896. Il a été construit à partir des différents styles de monuments du pays. A l’intérieur il y a le musée de l’agriculture, ça grouille de gamins.


    Nous reprenons le métro, direction l’opéra, la basilique Saint Etienne, bâtiments ornés de motifs en rapport avec l’agriculture, la maison de la télé, l’Académie, Four Season Hotel, le ministère de l’intérieur et le Parlement.

     

    BUDAPEST - OPERA                       BUDAPEST - UNE BANQUE

    Après la face Danube, nous voyons l’autre face.

    BUDAPEST- LE PARLEMENT    BUDAPEST - LE PARLEMENT

    Encore un petit tour dans le métro et nous voici à la gare de l’est, gare surprenante avec ces commerces le long des voies. La station de métro de la gare de l’ouest n’a rien à lui envier, les commerces ne sont pas près des voies mais occupent tout un étage, c’est un véritable labyrinthe, un souk, boutiques en tout genre.

    Gare de l’est ou gare de l’ouest nous voyons les mêmes trains vieillots et tagués.

    BUDAPEST - LE MARCHE CENTRALA nouveau le métro pour aller au marché central. C’est un bâtiment en briques, toit recouvert de céramiques mais l’ossature intérieure est métallique. Le rez de chaussée est occupé par les commerces de bouche, viande, foie gras, caviar, salami, paprika, légumes, fruits, vin, alcool…. Et l’étage (genre coursive) par des commerces d’art, nappes brodées, bibelot…, quant au sous sol nous n’y sommes pas descendus.

    BUDAPEST - LE MARCHE CENTRAL

    Aujourd’hui nous avons beaucoup utilisé le métro, cela nous permettait d’être un peu au sec et d’admirer des stations d’une « autre époque ».

    Retour au camping. A part le fait qu’il ne soit pas loin d’une gare, ce camping n’est vraiment pas terrible, entrée lugubre et le restaurant n’est pas ouvert, ce qui pourtant aurait été apprécié vu les conditions météo.

     

     

     

     

     

    « DE LA TOURAINE A LA HONGRIE - VIENNEDE BUDAPEST A BAILE FELIX »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :