• DE HVAR A DUBROVNIK

    Dimanche 25 mai

    de VIRA A ZAOSTROG

     

    HVAR - DE VIRA A STARI GRADAu moment de s’inscrire et régler, la jeune femme de l’accueil nous indique le tarif, les taxes. Je lui montre ma carte camping Chèque, elle me dit qu’elle ne prend pas CC, et ne fait aucune réduction. J’essaie de lui expliquer avec mes trois mots d’anglais que sur le site ce camping est mentionné campingchèque. Au bout d’un moment elle nous dit qu’elle ne nous fait pas payer.

    HVAR - DE RIVA A STARI GRAD

    HVAR - DE RIVA A STARI GRAD    HVAR - DE RIVA A STARI GRAD

    HVAR - STARI GRADSTARI GRADLes cloches de Stari Grad carillonnent à toute volée, nous croisons une procession, c’est la profession de foi.

    STARI GRAD     

    Nous flânons un moment dans la ville, Stari Grad est la ville la plus ancienne de Croatie, du même âge qu’Aristote (384 avant JC). Dégustation d’une glace à une terrasse de café pour apprécier la vue et la tranquillité des lieux.

    STARI GRAD     DE HVAR A

    JELSAA Jelsa, ne trouvant pas de parking à l’entrée de la ville et ayant peur de nous aventurer plus loin, nous passons notre chemin.

    Pas le choix, il faut reprendre la même route qu’à l’aller.

    DE JELSA A SUCURAJ

     

     

    Allons courage, plus que 18kms sur les 32

     

    DE JELSA A SUCURAJ  DE JELSA A SUCURAJ

    Sucuraj, nous voyons un ferry se remplir avec un chaussepied, nous devons attendre le suivant. Nous en profitons pour déjeuner et mettre le blog à jour.

    SUCURAJ

    Comme pour l’aller nous ne pouvons descendre de notre véhicule, et faisons la traversée enfermés.

    Direction Zaostrog, camping Viter où nous sommes accueillis par du personnel souriant et attentionné. Camping déjà bien rempli.

    DE DRVENIK A ZAOSTROG

    92kms – N 43°8’21’’   - E 17°16’50’’

     

    Lundi 26 mai

    DE ZAOSTROG A OREBIC

    Il nous faut attendre 9h que le bureau ouvre pour régler et pouvoir partir.

    DE ZAOSTROG A NEUMLes routes Croates sont en chantier, ce matin nous faisons de la piste à plusieurs reprises. De nombreuses iles, la côte est toujours aussi belle mais le soleil boude ce matin.

    BAČINSKA JEZERANous arrivons, au milieu d'un chaos rocheux, au lac Baĉinska Jezara puis à la vallée de la Neretva connue comme la vallée des mandarines.

    La Neretva prend sa source près de Jabuka (8Okm de Sarajevo) au pied des monts Zelengora à 1227m d’altitude.

    De la route nous dominons une plaine fertile irriguée de canaux. C'était à l'origine une zone marécageuses. Des parcelles parfois rectangulaires, parfois rayonnant autour d’un promontoire. Nous apercevons quelques barques traditionnelles, les gens les utilisent encore pour se rendre sur leurs parcelles.

    DELTA DE LA NERETVA DELTA DE LA NERETVA DELTA DE LA NERETVA

     

    DELTA DE LA NERETVA   DELTA DE LA NERETVA

    Et bien sur, sur le bord de la route des boutiques de produits régionaux tels que mandarines et autres agrumes, confitures de figues, figues, huile d’olive.

    DELTA DE LA NERETVA

    DE LA NERETVA A NEUMPeu après nous passons en Bosnie, petit arrêt à Neum, et quelques kilomètres plus loin passage en Croatie. A chaque poste les douaniers d’un geste de la main nous font signe de passer sans même nous demander nos papiers.

    NEUM

    DE NEUM A STONLes zones de conchyliculture sont de plus en plus importantes.

    Nous entrons sur la presqu’ile de Peljesac, passons près de Ston et de sa muraille.

    DE STON A OREBIC

    De la vigne, de la vigne et encore de la vigne partout, sur des pentes qui nous paraissent inaccessibles, dans les cailloux. A force de voir toute cette vigne l’envie nous prend de déguster le vin de la région. Les dégustations ne manquent pas mais les parkings sont souvent étriqués ou inexistants. Finalement nous trouvons de quoi nous satisfaire, et ce que l’on nous propose, entre autre le Dingaĉ, ravi nos papilles. Le Dingaĉ est une appellation de la presqu'ile. A boire avec modération (14,5°) nous avons encore un peu de route à faire.

    DE STON A OREBIC        DE STON A OREBIC

    DE STON A OREBIC      DE STON A OREBIC

    OREBICA Orebic nous retrouvons notre parking de 2008 N 42°58’30’’   E 17°10’09’’. Pas besoin d’aller chez la propriétaire, c’est elle qui vient à nous. Pour 120kunas nous pouvons rester 48h, elle met à notre disposition de l’eau et l’internet. Emplacement idéal à quelques pas de la plage et de l'embarcadère.

    C'est avec l'accord de la propriétaire que je laisse les points GPS. 

    Comme le grand soleil est revenu nous allons nous baigner.

    140kms – N 42°58’30’’   E 17°10’09’’

      

    Mardi 27 mai

    KORCULA

     

     KORČULA EN FACE D' OREBIĆ

     

    Petit tour de bateau matinal, pas le ferry mais le « passenger boat » qui nous emmène directement à la vieille ville de Korčula, les billets sont à prendre à bord.

    KORČULA

    Korčula signifie « le passage entre les roches »

    Korčula est une cité fortifiée sur une presqu’ile de forme ovale, sa position permettait de contrôler les navires de l’Adriatique.

    Elle est conçue selon un plan très particulier, qui daterait du XIIIème siècle, en arêtes de poisson. Une longue rue centrale, les ruelles droites côté Ouest laissent passer le vent doux et rafraichissant en été. Les ruelles côté Est sont incurvées pour empêcher la Bura, vent froid et violent en hiver, de s’engouffrer dans la ville.

     

    PLAN DE KORČULA

    15mn de traversée et nous accostons au pied des remparts.

    KORČULAKORČULAUne statue de bronze, des lauriers roses, un escalier, une ruelle et nous voici sur la place St Marc où se trouvent les principaux monuments.

    KORČULA

    La cathédrale est ornée d’une superbe rosace, d’une frise sculptée de motifs fantastiques (éléphant, sirène écartelée, dragons…)

    KORČULA - ROSACE DE LA CATHEDRALE

    KORČULA - DETAIL CATHEDRALE   KORČULA - DETAIL CATHEDRALE

    KORČULA - DETAIL CAMPANILESur le campanile, de chaque côté du portail un lion soutenu d’un côté par un homme et de l‘autre par une femme (Adam et Eve ?) dans des attitudes bizarres.

    Tout à coté on peut voir le palais des évêques et en face le palais Arneri, un petit air Renaissance Vénitienne sur cette place.

    KORČULA - PALAIS DES EVEQUES

    La ville étant très petite, les maisons sont hautes et étroites.

    KORČULA - RUELLE COTE EST    KORČULA - PORTE DE TERRE FERME   KORČULA

    Le soucis de qualité de vie que l’on voit dans la prise en compte des vents, se retrouvait également dans la conception des maisons. Les cuisines occupaient le dernier étage, les odeurs passaient ainsi au dessus des murailles de la ville et en cas d’incendie qui commencent en général dans les cuisines, les gens pouvaient s’échapper par le bas.

    Korčula, le petit Dubrovnik mérite le détour, il y fait bon flâner.

    KORČULA KORČULA KORČULA

    KORČULA

     

    De retour à notre campement, baignade sauf moi. Pas le temps de m’ennuyer, un couple Belge vient papoter avec moi. Ils sont passés par la Roumanie, la Serbie, Le Monténégro, et remonte par la Croatie.

    OREBIĆ

     

     

    Mercredi 28 mai

    DE OREBIC A DUBROVNIK

    Quel spectacle encore ce matin, on s’en prend plein les « mirettes », en plus les parkings sont du bon côté nous pouvons nous arrêter.

    DE OREBIC A STON    OREBIC ET KORCULA

     

    DE OREBIC A STON                        DE OREBIC A STON  

    Désherbage, éboutage, accolage, il y a de la main d’œuvre dans les vignes.

    DE OREBIC A STON    DE OREBIC A STON

     

    A Ston, afin de ne pas remplir le parking de la ville, nous stationnons sur un terrain vague N 42°50’08’’   E 17°41’47’’

    MURAILLE DE STON

    Ston se reconnaît de loin grâce à cette muraille de 5km, les guides disent en triangle mais personnellement ça me fait penser à un W, elle est surnommée « la muraille de Chine Dalmate ». Commencée en 1333 et finie en 1506, elle relie Ston à Mali Ston.

    STONAprès un petit tour de la ville nous partons à l’assaut de la muraille. Bernadette et Noel déclarent forfait. Un escalier à droite, un à gauche lequel choisir ? celui de gauche, pas de chance il va sur une terrasse, il faut redescendre. Après un certain nombre de marches puis une rampe nous arrivons en haut de la partie centrale du W à une tour de guet. Nous sommes récompensés de nos efforts, la vue sur la ville et les salines est magnifique. La descente est raide. Par manque de temps et d’eau nous ne remontons la muraille vers pas vers Mali Ston.

    MURAILLES DE STON MURAILLE DE STON MURAILLE DE STON

    DE STON A DUBROVNIKNous continuons vers Dubrovnik, passons devant le camping qui nous a donné des sueurs froides en 2008, il est maintenant interdit aux caravanes.

    Toujours de belles criques aux eaux turquoises transparentes, des iles qu’il est souvent impossible d’identifier, une route sinueuse et nous arrivons au port de Dubrovnik.

    PORT DE DUBROVNIK

     

    Nous passons le pont, et enfin apparaissent les tuiles rouges de Dubrovnik.

    DUBROVNIK      DUBROVNIK

    Nous nous installons au camping Kupari, quelques kilomètres au sud de Dubrovnik. Malheureusement ce camping n’a pas du tout évolué depuis 2008. Nous avons la même déception en allant nous promener vers la plage. Les immeubles, centres de vacances de l’époque de Titi, sont toujours dans le même état de délabrement, couverts d’impact de balles, de traces de la guerre, contraste avec la plage et ses parasols.

    KUPARI

    123 kms – N 42°37’25’’   E 17°16’50’’

     

    Jeudi 29 mai

    DUBROVNIK

    Nous étions prêts pour faire une bonne journée mais le bus de 9h n’est passé qu’à 9h35.

     DUBROVNIK - PLACA (STRADUN)Il est à peine 10h nous sommes à l’intérieur de la vieille ville, devant la Placa ou Stradun et la fontaine d’Onofrio, fontaine à 16 faces de 1441.

     DUBROVNIK - FONTAINE ONOFRIO

    Juste pour info Raguse (Slave)et Dubrava (Romaine) étaient deux villes séparées par un petit canal (ou un ruisseau ?) qui a été comblé au XIIème siècle par les habitants pour ne former qu’une ville, et c’est à l’emplacement de ce canal que se trouve actuellement la rue principale.

     DUBROVNIKNous commençons par les remparts. Mais comme tout le monde veut faire les remparts avant qu’il ne fasse trop chaud, il y a affluence.

    DUBROVNIK REMPARTSNos billets en poche, nous commençons à monter les marches. Nous n’avons pas compté, mais dans un premier temps pour arriver au premier niveau de rempart il y en avait une poignée, et ce n’est pas fini. Mais comme dira Noel un peu plus tard une marche descendue annule une marche montée, donc finalement … Les remparts font 1940m de long, peuvent atteindre 25m de haut et jusqu’à 6m d’épaisseur.

    DUBROVNIK - TOUR DE L'HORLOGEVous imaginez bien que du haut de ces remparts nous avons une vue imprenable sur la ville, le Stradun, les ruelles, les différents monuments, clochers et coupoles, les toits. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore les toitures ont été restaurées en partie avec des tuiles Toulousaines.

    DUBROVNIK - MARINA    DUBROVNIK

    DUBROVNIKMais nous découvrons aussi des terrasses, des cours, des jardins, des fleurs qui poussent sur une cheminée, des terrasses aménagées sur la roche au pied des remparts, de la vaisselle qui sèche sur une plateforme, un orchestre, un chat qui dort sur une table, car c’est aussi tout ça Dubrovnik.

    DUBROVNIK  DUBROVNIK

     

    DUBROVNIK DUBROVNIK  DUBROVNIK

    DUBROVNIK - TOUR DE L'HORLOGEDUBROVNIKAprès cette mise en bouche pour nos gambettes, nous découvrons la ville au ras du sol. Il y a bien sur tous les monuments principaux que je ne vais pas vous énumérer, mais il y a toutes les ruelles, les petits recoins, mais à chaque fois ce sont des escaliers à monter et à redescendre.

    DUBROVNIK - PALAIS SPONZA

     DUBROVNIK - DETAIL FONTAINE ONOFRIO DUBROVNIK - PALAIS DES RECTEURS  DUBROVNIK - CATHEDRALE DE L'ASSOMPTION

    DUBROVNIK - BRODEUSE    DUBROVNIK

     

    Retour par le bus et bien contents de pouvoir se poser un peu, mais pas trop longtemps car il faut faire un peu de lessive et trier et identifier les photos. Pas d’internet mais il faut préparer quand même.

     

     

     

    « DE NIN A HVARDE DUBROVNIK A SHKODËR »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Mai 2014 à 07:25

    Bon voyage, c'est beau la Croatie

    bonne semaine

    2
    Lundi 26 Mai 2014 à 07:52

    Merci, c'est vrai que c'est beau surtout avec le soleil.

    Bonne journée

    3
    Lundi 26 Mai 2014 à 16:55

    Pas sympa de ne pouvoir descendre du CC lors de la traversée, elles ne sont pas longues mais !! j'aime bien mieux être à l'air libre.
    Je découvre cette île avec tes photos car nous ne la faisons pas , nous préférons faire Korcula
    Nous partons jeudi pour Zadar.
    biz , bonne continuation

    4
    Lundi 26 Mai 2014 à 18:31

    Nous sommes à Orebic, visite de la vieille ville de Korcula demain. Nous passons en piétons, le CC reste à Orebic. Je mettrai les coordonnées du parking où nous sommes.

    5
    Mardi 27 Mai 2014 à 10:04

    Coucou Ghyslaine,

    Bonne continuation, profitez du soleil...nous sommes sous la pluie.

    Bises
    Huguette

    6
    Mardi 27 Mai 2014 à 17:20

    Merci Ghyslaine,
    Une belle région à traverser et tes photos sont parlantes

    MIchel   note le point GPSSSSS pour Orebic , effectivement intéressant , j'attends ton article avec impatience !! comme tous tes articles d'ailleurs.
    Nous allons essayer d'avancer un peu plus vite !!! départ demain matin pour Zadar au lieu de jeudi
    Je me suis blessée au tibia ce matin en me baignant soloperies de cailloux pointus !!!

    Bravo pour la mise à jour quotidienne du blog,
    2 articles par semaine pour moi, c'est bien il faut faire durer le plaisir....
    je vais essayer d'être un peu plus constante .

    Bisou

    7
    Mardi 27 Mai 2014 à 19:17

    Pas trop grave ta blessure, tu es tombée, tu n'avais pas tes supers chaussures?

    J'ai demandé à la propriétaire du parking si je pouvais mettre les points GPS et faire de la pub, elle est tout à fait d'accord. Elle demande juste que les gens ne s'étalent pas.

    Quelques gouttes de pluie viennent de tomber sur nous.

    Je fais ce que je peux pour la mise à jour du blog, c'est parfois un peu difficile....

    Bonne soirée à toi, à Mimi et à Nenette (que je n'ai pas vu lors de notre rencontre)

    Bizzzzzz

    8
    Rolande
    Mercredi 28 Mai 2014 à 07:53

    Je voyage avec vous (avec moins de fatigue)tongue je vous suis avec la carte sur google chrome. La dernière photo (pin en premier plan et l'arc en ciel j'aime)sans parler des autres photos superbes. 

    Bonne continuation

    Rolande

    9
    Mercredi 28 Mai 2014 à 08:07

    Bonjour,

    Parfois dans des montées d'escalier un peu longues et difficiles nous avons une petite pensée pour une certaine ascension dans le sablesarcastic

    Pas trop difficile la réadaptation

    Bises

    Ghyslaine

    10
    Rolande
    Jeudi 29 Mai 2014 à 20:53

    la réadaptation pas difficile du tout; sauf pour la température le vent toujours frais.

    aujourd'hui très beau tempsglasses quoique un peu de nuages.

    Bonne soirée à Tous à +

    Bises 

    Rolande

    11
    Vendredi 30 Mai 2014 à 14:20

    coucou! a ce que je vois vous avez eu pas mal de grisaille nous aussi bien que nous ayons eu de la chance à chaque fois que nous visitons un lieu il fait beau et le lendemain il pleut...nous sommes trés en retard sur notre blog ,difficile d' etre connecter dans tous les endroits ..nous avons visité Cordoue ,les photos vont suivre..ensuite le lendemain  Gibraltar ..les photos et le blog vont suivre également oops..et nous avons passer la frontière marocaine enfin hier par Ceuta cool  nous venons poser l'ancre pour quelques jours à Moulay Bousselmah près de la lagune au nord de Rabat ..un peu de patience tout ça va etre mis en page bientot...en attendant nous sommes heureux d'etre de retour auprès des marocains c'est toujours un plaisir..nous avons trouvé beaucoup de changements surtout en batiments...Amitiés ,bonne continuation pour votre voyage wink2

    12
    Lundi 2 Juin 2014 à 17:31

    Bonjour

    C'est vrai que c'est un beau pays la Croatie, mais pourquoi faut-il que l'accueil soit si souvent des plus froids ?

    Continuez bien votre périple...

    Amicalement

    Christian

    13
    Lundi 2 Juin 2014 à 19:37

    Bonsoir,

    C'est vrai que les paysages sont superbes. 

    Mais nous avons été agréablement surpris, grand changement entre l'accueil froid de 2008 et plutôt sympathique de cette année. Nous sentons moins d'indifférence vis à vis des Français, les Croates se mettent au Français, toujours très peu de documents dans notre langue. Les choses changent.

    Amicalement

    ghyslaine

    14
    Vendredi 6 Juin 2014 à 13:03

    Effectivement le passage à la douane nous rappelle quelques souvenirs !quant à la route avec les tracteurs en sens inverse ..aussi!!votre voyage est toujours aussi intéressant c'est un régal gustatif et pour les yeux continuez bien et encore merci!glasses

    15
    Dimanche 3 Janvier 2016 à 21:57

    Bonsoir Ghyslaine,

    c'est avec une grande attention que je contemple vos articles sur les Balkans. En effet, les paysages sont d'une grande beauté et les habitants d'une sincère sympathie pour qui sait prendre le temps de les écouter. Je connais un peu la ville de Dubrovnik et ses abords mais c'est la région de Donji-Lapac ( dans les Krahina) que je connais le mieux et surtout la partie sud de Bihac et la rivière Una. Les six mois passés au milieu de la population dans les années 90 (Mars à octobre 1993) m'ont laissé de nombreux souvenirs. j'aurai aimé y retourner, mais je sais que la majorité de la population qui étaient présentes lors de mon séjour a malheureusement quitté la région. Je me limite donc à contempler les paysages avec "street-view".

    Michel.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :