• De Katokolo à Mystra

    Mercredi 3 mai

    KatokoloA 7h30 un premier bateau de croisière accoste, il en est attendu quatre aujourd’hui. Quand nous partons le ballet des cars pour Olympie commence.

     Katokolo   Katokolo

    La route que nous devions prendre pour rejoindre Kalo Nero étant en travaux, nous sommes obligés de revenir en arrière pour rejoindre Pyrgos. Bien que les rues soient à sens unique, la traversée n’est pas évidente. En effet les rues ne sont pas très larges, et quand il y a des voitures en stationnement ça devient difficile. Mais tout se passe bien avec la gentillesse des autochtones qui devant les difficultés n’hésitent pas à nous aider.

    Nous trouvons sans problème notre point étape en bord de plage sous les tamaris, c’est vraiment trop dur notre situation !

    Kalo Nero - dur dur

    Kalo Nero  Kalo Nero

    Balade en scooter dans l’après midi, mais pas grand chose à découvrir. Nous finissons dans un magasin et achetons quelques produits régionaux. Nous rencontrons des Français avec qui nous engageons la conversation, et finissons par découvrir que nous avons une relation commune « Les Dgimis ». Notre point de chute leur convenant, nous finissons donc la soirée ensemble en levant notre verre d’Ouzo à la santé de DgiDgi et particulièrement à celle de Michel.

    Kalo Nero

    Kalo Nero – bord de plage – 37°17’52.67“  21°41’42.43“

    84kms

     

    Jeudi 4 mai

    Notre route aujourd’hui traverse d’importantes étendues d’oliviers d’où quelques cyprès dépassent. Parfois quelques cultures s’abritent entre les rangées d’arbres.

    Malgré ces étendues d’oliviers le paysage me paraît plus agréable aujourd’hui, plus varié. Nous longeons la mer, le gps nous envoie sur une petite route tortillarde. Déjà étroite de façon naturelle, la végétation envahissant la chaussée la rend encore plus étroite.

    de Kalo Nero à Pylos  de Kalo Nero à Pylos

    Puis nous descendons vers la jolie ville de Pyros, bon je n’ai pas vraiment de photos car là encore nos quatre yeux ne sont pas de trop, et nous n’avons pas vu de parking pour s’arrêter.

    Pylos

    Après Methoni, la route s’élève dans les collines et nous redescendons vers Koroni.

    De Pylos à Koroni  De Pylos à Koroni

    Nous nous installons au camping Koroni, à 50m de la plage et 300m de la ville.

    Je comptais sur le wifi du camping pour mettre le blog à jour, mais pas de chance un « très gros car » selon la propriétaire a arraché et rompu le câble de téléphone en passant.

    Nous passons une partie de l’après midi à flâner dans les ruelles aux maisons colorées du port.

    Koroni  Koroni

    Koroni Koroni Koroni

     

    Koroni  Koroni

    Koroni Koroni Koroni

    Koroni  De Katokolo à Mystra

     

    Soirée à la taverne du camping où nous dégustons des Tsousoukakias.

    Ouzo  Tsousoukakias et frites "Françaises"

     

     

    Koroni – camping Koroni – 36°47’57“  21°57’0“

     102kms

     

    Vendredi 5 mai

    Aujourd’hui encore nous croisons des magasins ambulants, ce sont parfois de gros camions, les chargements sont divers : du poisson, des fruits et légumes, de l’épicerie, mais aussi des tables et fauteuils en pvc. Ils s’annoncent dès l’entrée des villages avec un haut parleur sur le toit du véhicule.

    PetaldiPetaldiA Petaldi le marché est installé, encombrant places et trottoirs, les volailles attendent dans le camion au soleil.

    Il y a encore des oliviers mais les orangers sont de retour, ainsi que les cultures. Cela se voit sur le bord des routes, tous les 100m il y a des vendeurs. Il y avait pourtant le choix ! on s’arrête à un étal pas trop important, et nous tombons sur le patre grec nonchalant, cheveux blancs décoiffés, barbe de plusieurs jours et que l’on dérange en train d’éplucher son concombre. Et en plus il ne parle que le grec.

    De Koroni à Mystras   ramassage des pommes de terre

    De Katokolo à MystraDe Kalamaka à MystrasAprès Kalamaka nous entrons dans la montagne, grimpant deux fois jusqu’à un peu plus de 1300m, découvrant des villages bien isolés et quelques sommets enneigés. La route par endroits n’est pas sans rappeler certaines routes du Vercors.

    De Kalamata à Mystras

    De Kalamata à Mystras  De Kalamata à Mystras

    De Kalamata à Mystras De Kalamata à Mystras De Kalamata à Mystras

    Arrivée sur  MystraArrivée sur MystraC’est un peu difficile d’arriver au site de Mystras, ce n’est pas vraiment indiqué et le GPS veut nous faire passer par de minuscules routes. Nous continuons au maximum la route de Sparte et finissons par trouver la direction de Mystras. A 13h30 sur sommes sur le parking du site, mais vu la lourdeur du temps et l’importance du site à visiter nous décidons de remettre à demain et de descendre sur le camping Castle View. Nous nous installons sous les oliviers.

    Je profite de la connexion pour mettre le blog à jour, et nous allons découvrir le village.

    Mystra    Mystra

    Mystras – camping Castle View – 37°04’10.21“  22°22’54.47“

    118kms

    « De Kalamia à KatokoloMystra »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 6 Mai à 17:19

    Coucou les jeunes, Kalimera

    Vous avancez bien quand même... mais nous aussi... Nous allons très bientôt partir vers le nord-est, probablement une petite croisière pour aller voir les monastères d'Athos, puis nous reviendrons en passant par le Mont Olympe que j'espère bien gravir, mais je commence à avoir des doutes car encore pas mal de neige, et j'ai laissé à la maison crampons guêtres et piolet. On verra bien. On terminera par les Météores. Mais bien sûr, on effectuera des liaisons surement sympas entre ces destinées, affaire à suivre. Voilà grosso-modo notre itinéraire, on peut aussi patienter quelques jours pourquoi-pas, que ne ferait-on pas pour trinquer autour d'un Picon-bière et faire un peu mieux connaissance...

    Bonne, virée grecque, peut-être @ bientôt

    Patrice & Régine

      • Dimanche 7 Mai à 15:57

        Kamilera,

        Nous passons la journée à Gythio, puis nous irons voir pour éventuellement passer en Crête. Si nous ne passons pas nous viserons tranquillement le Peloponèse, puis remonterons sur Athènes et comme prévu irons jusqu'à Philippi. Pour Athos nous avions vu qu'ils y avait des possibilités mais qu'ils fallait s'inscrire à l'avance mais n'avions pas vu les croisières, donc ça peut être sympa. Et après nous avons également prévu de descendre vers les Météores et Dodone, je crois que nous pouvons presque faire un copier-coller de nos nos parcours.

        Pour le Picon, je crois qu'il devra malheureusement attendre une autre occasion wink2

        Amicalement,

        Jean-Marie et Ghyslaine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :