• DE MERZOUGA A ALGESIRAS

     

    Lundi 10 mars

    DE MERZOUGA A MIDELT

     Nous quittons Merzouga à regret après avoir salué l’équipe des Roches. Nous empruntons la même route entre dune de sable d’un côté et montagne noire de l’autre.

    MIRAGE A MERZOUGANous assistons encore une fois à ce curieux phénomène qui nous donne l’impression d’être au bord de l’océan sur une grande plage plate à marée basse. Les enfants partent à l’école, souvent obligés de faire de nombreux kilomètres à bicyclette.

    ERFOUD  ERFOUD

    DE ERFOUF A LA VALLEE DU ZIZ

    La route est un régal, lisse sans secousses, des barrières de palmes tissées dessinent de jolis motifs dans ce paysage de sable. Elles sont là pour retenir le sable.

    VALLEE DU ZIZ

     

    Petit à petit la vallée se rétrécit, nous entrons dans la vallée du Ziz et son immense palmeraie.

     

    VALLEE DU ZIZLa route commence à s’élever, dominant la palmeraie. Nous passons sans nous arrêter près des sources bleues de Meski. La route serpente entre terres arides, palmeraies, ksars et jardins.

    A Errachidia nous croisons des véhicules chargés allant ou revenant d’un souk. Comme à Erfoud les murs sont agrémentés de peintures.

    ERRACHIDIA

    RETENUE DU BARRAGE HASSAN ADDAKHILVALLEE DU ZIZAprès le barrage Hassan Addakhil dont les eaux turquoise contrastent avec les roches rouges ou ocres environnantes nous retrouvons le Ziz.

    RAID PANDA 2014

    TUNNEL DU LEGIONNAIREDans les gorges du Ziz nous commençons à croiser des Panda. Mais non, je n’ai pas fumé la moquette, je ne parle pas des animaux mais des voitures Fiat, c’est le raid Panda 2014. A Ifri nous retraversons le Ziz, puis nous passons le tunnel Zaabal ou tunnel du Légionnaire, franchissons le défilé de N’Zala puis le Tizi NTalhremt ou Tizi N Talghaumt 1907m par une route en corniche. Les résineux et les arganiers font leur apparition.

    DE LA VALLEE DU ZIZ A MIDELT

    RAID PANDADans les lacets nous croisons toujours des Panda, je ne connais pas le nombre d’inscrits mais il doit être important.

    Une trentaine de kilomètres avant Midelt les sommets enneigés de l’Atlas pointent au travers des nuages.

    AUX ENVIRONS DE MIDELT

    Sur les 301kms effectués aujourd'hui les paysages magnifiques changent sans arrêt. Donc plutôt que de vous les décrire je vous laisse regarder les photos sur l'album.

    Etape au Ksar Timnay. Nous apercevons Yves et Aïcha nos guides de l'an dernier, comme ils sont occupés nous ne les dérangeons pas.

    301kms – N 32°45’07’’  - O 04°55’07’

     

     

    Mardi 11 mars

    DE MIDELT A MEKNES

     MIDELTGrand choc thermique ce matin, le thermomètre extérieur affiche 4° à 8h (9h en France), il paraît même qu’il a gelé, il ne faut pas oublier que nous sommes dans le Moyen Atlas à 1500m d’altitude. Il va falloir penser à ressortir les chaussettes… heureusement je sais que dans la journée la température va remonter.

    Contrairement à l’an dernier où il fallait surveiller l’ouverture du bureau du camping, cette année il est tout le temps ouvert, tard le soir et tôt le matin, donc pas de problème pour aller régler.

    DE MIDELT A AZROULe décor est encore multicolore, traversons quelques villages sous la surveillance des cigognes, l’eau coure un peu partout.

    CEDRESQuelques plaques de neige, une forêt plus dense, de beaux spécimens de cèdres bordent la route qui monte au col de Zad à 2178m. Les habitants vaquent à leurs occupations.

    Nature verdoyante, des arbres blancs sans feuilles, d’autres aux feuilles vert tendre, d’autres en fleurs, tout est réuni pour faire une jolie carte postale.

     

    DE MIDELT A AZROU    CANAL D'IRRIGATION

     

    REGION AZROU       CIGOGNES

    Quand nous traversons Timahdite nous avons l’impression de traverser une ville Européenne.

    SINGE MAGOT DANS LA FORET DES CEDRESPuis nous entrons dans la forêt des cèdres, des singes Magots traversent devant nous, nous regardent prêts à bondir dans le véhicule. Nous en voyons d’autres courir entre les arbres. Quelques kilomètres plus loin, c’est le souk et ses encombrements habituels, des moutons sur les camions, parfois sur trois niveaux.

    SOUK

    Dès leur plus jeune âge les enfants sont confrontés aux taches ménagères :-). La position n'est déjà pas idéale pour laver le linge, mais en plus avec un enfant sur le dos....

    lessive

    Je remarque des rangées de boudins oranges, ce sont des oignons posés sur des murets de pierres et recouverts d’une bâche plastique.

    OIGNONS   OIGNONS

    EL HAJEBAprès El Hajeb et ses maisons cossues nous retrouvons une vallée de cultures, de vergers et de vignobles, et des vendeurs de figues.

      VENDEURS DE FIGUES

    MEKNESGrâce aux coordonnées GPS relevées l’an dernier nous allons sans problème au parking de la prison des Chrétiens et retrouvons notre placier gardien. Le parking est occupé par un groupe Thellier, nous devons attendre leur départ pour nous positionner.

    MEKNESUne fois installés nous allons nous perdre dans les rues de Meknès. Il faut parfois jouer des coudes pour se frayer un chemin parmi la foule, tout en évitant les déballages au milieu de la route.

     

    MEKNES  MEKNES

    MEKNES

    La place El-Hedim est déjà bien animée, entre promeneurs, camelots, charmeurs de serpents et autres.

    MEKNES - PLACE EL-HEDIM

    173kms – N 33°53’26’’ – O 05°33’51’’

     

     

    Mercredi 12 mars

    DE MEKNES A MARTIL

     

    HLM CIGOGNESC’est avec le vent et le soleil que nous repartons de Meknes.

    Aujourd’hui nous avons vu des HLM à cigognes, habituellement elles nichent plutôt sur les minarets, à croire qu’elles sont sourdes. Nous en avons également vu une sur le faîte d’un sapin.

    EN ROUTE POUR LES TRAVAUX DES CHAMPS


    DE MEKNES A MARTILÇa s’active à plein dans les champs, labours, traitement, sarclage. Le monde des ânes s’oppose à celui des tracteurs. Nous avons encore aujourd’hui une belle palette de couleurs vives, mais quelle différence avec celles du sud. Ça ressemble à du patchwork.

    TRAVAUX DES CHAMPS

    DE MEKNES A MARTIL    DE MEKNES A MARTIL

    DE MEKNES A MARTIL     DE MEKNES A MARTIL

    Nous croisons plusieurs groupes importants d’enfants à pieds ou sur des attelages, où vont ils, d’où viennent ils?

    DE MEKNES A MARTIL  DE MEKNES A MARTIL

    Aujourd’hui encore nous avalons des kilomètres, la route parfois bordée d’eucalyptus, parfois longeant un oued ou la voie ferrée, nous rapproche de la fin de notre séjour.

    Nous avions prévu de passer la nuit à Chefchaouen, mais finalement nous continuons jusqu’à Martil au camping Al Boustane. Le vent souffle toujours, la mer est agitée. Les bateaux traverseront ils demain ?

    Je n'avais pas remarqué que la ville de Martil avait poussé le raffinement à assortir les passages piétons, en les peignant aux couleurs des bâtiments et des lampadaires.

    MARTIL MARTIL MARTIL

    Petite sortie bien aérée en fin d’après midi pour faire le plein de légumes et fruits.

    311kms – N 35°37,56’ – O 5°16,56’

     

     

    Jeudi 13 mars

    DE MARTIL A ALGESIRAS

     

    Le soleil est paresseux ce matin, nous nous préparons et allons faire le plein de carburant avant de partir et nous mettons à l’heure Européenne. Nous venons de perdre une heure sur notre journée.

    CIGOGNES SUR UN SILODERNIERS TRANSPORTS INSOLITESNous voyons nos derniers transports insolites, derniers paysages, contrairement à nous les cigognes ont l’air de rester. Puis nous plongeons vers la Méditerranée et les dernières habitations avant la frontière.

    EN ROUTE VERS LA FRONTIERE

    FILE D'ATTENTE FRONTIEREIl est 10h50, et nous sommes bloqués sur deux files à un kilomètre de la frontière. Juste devant nous nous retrouvons les camping car qui sont partis de bonne heure du camping…

    VENDEUR DE CONFISERIE

    Nous sommes sollicités de tous les côtés pour nous aider à remplir les papiers, il y a toujours quelqu’un pour nous dire que les nôtres ne sont plus bons. Des vendeurs proposent des friandises pour faire passer le temps ; pas besoin de portemonnaie, les billets sont coincés entre les doigts.

    Nous avons tout le temps d’admirer le paysage et le défilé des Marocains qui reviennent lourdement chargés à pieds ou à bicyclette, tout cela dans un concert de klaxons.

     

     D'OU VIENNENT ILS? OU VONT ILS? BIEN CHARGEES BIEN CHARGES

    A 12h52 nous passons enfin la première grille et entrons dans la zone d’attente.

    A 13h50 premier contrôle Marocain, nous donnons nos passeports et fiches et 15mn après nous donnons les papiers du véhicule avec contrôle pour voir si quelqu’un s’est accroché dessous.

    A 14h08 après qu’un douanier Espagnol soit monté dans le camion, nous sommes en Espagne et nous dirigeons vers la zone portuaire.

    CEUTA

    Différentes formalités, quelques attentes, un encas sur le pouce et nous entrons dans les entrailles de la bête à 16h20 pour en ressortir à 18h15.

    NOTRE BATEAU

    De la terrasse extérieure du bateau nous voyons les côtes Africaines s’éloigner, petit moment de nostalgie.

    COTES AFRICAINES    ROCHER DE GILBRALTAR

    PRETS A DEBARQUERJe pense que ce n’est pas notre jour. La voiture qui se trouve devant nous dans la file pour sortir du port, se fait contrôler. Contrôle visuel d’abord puis le douanier va chercher le chien. Il renifle devant derrière, saute sur la banquette, dans le coffre, sort, renifle sous la voiture, remonte. Il a l’air d’avoir repéré quelque chose. Les douaniers font déplacer la voiture sur le côté pour nous libérer, le chien court après sa proie.

    Bon, ça y est à 18h30 nous sortons du port, quelle journée.

    ALGESIRAS

    Tom nous conduit jusqu’à notre parking dans la zone commerciale. Ouf nous sommes enfin posés.

    Nous n’allons pas dans les « grands souks » d’Algésiras, nous retardons la confrontation avec la dure réalité Européenne.

    Petit tour au Mac Do pour mise à jour du blog. Difficile de se connecter sur le wifi, et quand j’y arrive ça rame tellement que je ne peux rien faire, même pas mettre le texte. On va se contenter de grignoter et d’aller au dodo.

    49kms – N 36°11’20’’   -   O 05°26’16’’

     

    « DE MARRAKECH A MERZOUGALE RETOUR - D'ALGESIRAS A LA TOURAINE »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Nathalie
    Mardi 11 Mars 2014 à 21:49

    Bonjour les routards

    je vois que la vie de retraites s'écoule avec douceur...

    je reconnais plein d'endroit ou nous sommes passés notamment erg chebbi, que de bons souvenirs. 

    'Vous lire, nous  apporte beaucoup de chaleur...

    Bonne et belle route

    Nathalie 

    2
    Mardi 11 Mars 2014 à 23:19
    Bonsoir Nathalie, Effectivement la vie de retraités au Maroc c'est plutôt cool, malheureusement nous sommes sur le chemin du retour. Nous allons essayer de rapporter du soleil dans la soute. A bientôt en Touraine, nous aurons de quoi "papoter" Ghyslaine
    3
    Mercredi 12 Mars 2014 à 10:15

    Bonjour,

    Je vois que la remontée est bien amorcée. Peut être à l'an prochain ou ailleurs sur les routes de France.

    Bonne route, Vous allez arriver en France avec le printemps pour moins regretter le Maroc.

    grosses bises.
    Huguette

    4
    Mercredi 12 Mars 2014 à 14:58

    Je vois que vous êtes toujours ravis de votre périple mais ça se termine, toutes les bonnes choses ont une fin malheureusement.

    5
    Mercredi 12 Mars 2014 à 17:00

    Bonjour Huguette, Bonjour Claudie,

    Et oui toutes les bonne choses ont une fin. Aujourd'hui nous avons fait un grand pas, nous sommes à Martil, temps mitigé: soleil, nuages, vent, mer très agité, beaucoup de sable sur la promenade front de mer. Nous espérons juste que les bateaux vont traverser demain.

    Je profite de la connexion internet, pour essayer de mettre des photos. Ces derniers jours c'était vraiment trop galère même pour faire un simple message, ça n'a pas pris la mise en forme.

    Bonne journée,

    Ghyslaine

    6
    Mercredi 12 Mars 2014 à 23:14

    Bonsoir, 

    Bonne traversée et bon retour en France.

    Bises

    7
    Jeudi 13 Mars 2014 à 00:30

    Merci Huguette, et continue de nous faire rêver avec tes textes et tes photos.

    Bonne continuation.

    Bises

    8
    Jeudi 13 Mars 2014 à 11:13

    Algésiras .... ça sens le départ !!!
    Bonne continuation sur ces photos souvenirs pour moi

    9
    Jeudi 13 Mars 2014 à 13:06

    Bon retour en Europe. Mais le prochain voyage est pour bientôt alors le moral doit être au beau. Nous sommes à Aglou , pas un nuage, ils annoncent 28° pour la fin de semaine.

    Bisous à vous 2

    Jocelyne & Serge

    yes

    10
    rolando
    Dimanche 16 Mars 2014 à 18:23

    ayant eu un empéchement cette année pour partir au maroc nous  avons pu voyagé grace avec vous ,merci peut ètre à l'année prochaine si vous reprenez cette direction .

    11
    Mercredi 16 Juillet 2014 à 20:22

    Les Kat-J  ;  Nous etions au maroc en mars et avril 2014 ; Votre blog a superbe mise en page 

     

    12
    Mercredi 16 Juillet 2014 à 22:32

    Merci, nous nous sommes presque croisé

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :