• De Paralia à Sarti

    Samedi 17 juin

    Hier nous avons eu un peu peur de passer une nuit difficile. C’est la fin de semaine et vers 21h sur l’un des bateaux amarrés à côté de nous il y a eu de l’agitation et de la musique assez bruyante, style de boite de nuit. Heureusement pour nous il n’y a pas eu de clients pour faire la fête et tout s’est calmé vers 22h30, ouf !!

    De Paralia à Théssalonique

     

    Les maisons d’ici sont toujours sur trois étages mais possèdent de grandes ouvertures en toitures.

    de Paralia à Théssalonique - rizieres

     

    En plus des cultures de céréales d’hier nous voyons de plus en plus de plantations de kiwis et d’immenses rizières.

    Une cinquantaine de kilomètres avant Thessalonique la route se dégrade fortement.

    Théssalonique

    Thessalonique demande un peu d’attention pour la traverser en raison des travaux du métro et du stationnement anarchique entrainant des problèmes de circulation. De plus comme souvent en Grèce les panneaux et feux sont cachés ou tagués.

    Thessalonique

    Thessalonique Thessalonique Théssalonique

    Nous retrouvons ensuite un paysage vallonné. Les oliviers, vignes et grands panneaux publicitaires apparaissent.

    de Théssalonique à Toroni de Théssalonique à Toroni

     

    de Théssalonique à Toroni panneaux tagués

    Carrefour Market

    Les « Carrefour Market » ne semblent pas survivre en Grèce, en l’espace d’une heure j’en vois 3 et tous fermés.

    Nous laissons la presqu’ile de Kassandra sur notre droite pour entrer sur Sithonia. L’ensemble est boisé et bordé de belles plages de sable.

    Vignoble sur la presqu'ile de Sithonia

    Nous prenons la « route des vins ». En fait le vignoble s’étend sur quelques kilomètres.

    Nous descendons jusqu’à Toroni où nous trouvons notre étape nocturne sur l’un de ses plages.

    Toroni

    Toroni – parking plage – 39°59’29.48“  23°53’35.3“

    214kms

    Dimanche 18 juin

    Nous remontons jusqu’à Sarti qui nous permettra de sillonner en scooter la côte est de Sithonia. La région en dehors des pinèdes et des oliviers, du maquis est propice à l’élevage caprin et ovin. Le fromage doit être bon par ici.

    De Toroni à Sarti De Toroni à Sarti

    De Toroni à Sarti

    Nous commençons à voir Athos et son panache.

    De Toroni à Sarti - Athos

     

    De Toroni à Sarti Troupeaux de Toroni à Sarti

     

    De Toroni à Sarti De Toroni à Sarti

    Arrivés au camping Artemistis nous avons quelques difficultés à trouver un emplacement.

    Sarti - camping Armenistis

    Dans l’après midi nous sortons Kym pour aller jusqu’à Vourvourou. Nous partons sous un soleil brulant, mais quand nous arrivons sur le lieu de gros nuages et des éclairs font leur apparition. Nous découvrons des criques et plein de petits ilots. Nous regrettons de ne pas nous être attardés car au final le mauvais temps n’a duré qu’une heure, le temps de rentrer.

    Vourvourou Vourvourou

     

    43kms en scooter

    Le mont Athos et son chapeau à plumet

    Sarti – camping Armenitsis – 40°9’7“  23°54’49“

    49kms

    Lundi 19 juin

    Nous redescendons directement sur Toroni, longue plage bordée d’hôtels et de tavernes les pieds dans l’eau. Un voilier vient carrément sur la plage et dépose ses touristes pour quelques heures.

    Toroni

    Toroni Toroni

    Nous continuons vers Porto Koufo port naturel, où juste une petite passe permet d’y pénétrer. Un monument est érigé en mémoire des victimes du crash d’un hélicoptère le 11 septembre 2004.

    Porto Koulo Porto Koulo

     

    Porto Koulo 

    Porto Koulo

    Kalamitsi est une vraie station balnéaire attirant beaucoup de touristes. Nous avons remarqué dans cette région la présences importante de Serbes, Bulgares, Polonais, Russes, Biélorusses, Moldavie, Roumains….

    Kalamatsi Kalamatsi

     

    Kalamatsi Kalamatsi, on aperçoit les octopus en train de secher

     

    Kalamatsi Kalamatsi Kalamatsi

     

    Kalamatsi

    A Sarti le front de mer est bien aménagé, une promenade bordée d’un coté par les paillottes et de l’autre par les restaurants. Nous déjeunons face au mont Athos. Comme souvent nous avons la petite surprise, aujourd’hui un ouzo nous est offert entre la salade grecques et les sardines grillées. Peu importe le moment c’est le geste qui compte.

    Sarti Sarti

    Sarti

    Fin d’après midi dans cette eau turquoise et transparente en regardant Athos qui a toujours son chapeau à plumet.

    115kms en scooter

    Sarti – camping Armenitsis – 40°9’7“  23°54’49“

     

     

     

    « De Delphes à ParaliaLa Calchidique, Athos »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Juin à 19:35
    Lavandine
    La Grèce: Le paradis sur terre.

    Belle journée
      • Dimanche 25 Juin à 19:53

        Oui effectivement, mais en ce moment on fond.

    2
    Dimanche 25 Juin à 11:04

    C'est un réel plasiir de vous suivre dans votre voyage, c'est beau et j'ai vu des maisons qui me plairaient bien.

    Bonne route.

      • Dimanche 25 Juin à 19:54

        Merci de nous suivre, nous avons plaisir à faire partager. Il y a en plus des beaux paysages de bien bien jolies villas qui nous conviendraient à nous aussi.

        Amicalement

    3
    Lundi 26 Juin à 20:43
    sabine

    et je continu de rêvasser !!!!!!! 

    bizz à bientôt 

      • Mardi 27 Juin à 14:01

        happy ça te change du travail!

        Tu vas bien, Cricri et Badège aussi?

    4
    Vendredi 7 Juillet à 10:50
    Xtian

    J'essaie de vous rattraper dans ce voyage, mais j'ai beau pédaler je suis en retard et ne lis ce billet qu'aujourd'hui !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :