• Mardi 27 juin

    Peu après Kastraki nous faisons nos derniers achats de fruits et légumes à une petite mamie qui vend sa production sur le bord de la route. Je ne vous ai pas parlé de prix jusqu’à présent mais je dois dire que les tomates, abricots, nectarines bien gorgés de soleil sont à 1€.

    De Kastraki à IoninaLa route bordée de genêts et de roses trémières serpente dans la montagne. Nous franchissons plusieurs cols dont le plus haut à 1075m. Nous enchainons une quinzaine de tunnels dont le plus long faisait 3,6kms.

    De Kastraki à Ionina

    De Kastraki à Ionina De Kastraki à Ionina

    De Kastraki à Ionina

    De Kastraki à Ionina De Kastraki à Ionina

    de Ionina de Igoumenitsa

    A Igoumenitsa nous stationnons à proximité du port en vue d’acheter notre billet de retour. Ce ne sont pas les agences qui manquent, nous en prenons une au hasard qui travaille avec les différentes compagnies. Il n’y a pas de possibilité en Open Deck avec Anek avant le milieu de la semaine prochaine. Nous acceptons donc une place pour vendredi soir sur Minoen en « Camping all inclusive », c’est à dire que pour le même prix qu’en « open deck » nous avons une cabine intérieure et l’électricité pour le véhicule. Notre sésame en poche nous retournons sur la plage près d’Igoumenitsa, la même que celle où nous avions fait étape à l’aller le 28 avril. La boucle est bouclée.

    Igoumenitsa – bord de plage – 39.514176  20.215654

    Après avoir discuté avec plusieurs camping caristes nous décidons de changer de lieu pour la nuit, il paraît que la police a tendance à nous déloger.

    Plataria – bord de l’eau – 39°26’38.78“  20°16’15.91“

    198kms

     

     

    Mercredi 28 juin

    Nous retournons à la plage Drépanos à coté d’Igoumenitsa où nous profitons de la mer et de l’ombre des eucalyptus et retour à Plataria pour la nuit.

    Igoumenitsa

    Plataria

    Plataria – bord de l’eau – 39°26’38.78“  20°16’15.91“

    48kms

     

    Jeudi 29 juin

    Arrivée sur Corfou

    Nous prenons le bateau de 8h30 pour Corfou. Il faut compter presque 2h de traversée ( 1h40 annoncée). La première chose que l’on voit en arrivant sur Corfou est la vielle citadelle, nous la contournons pour débarquer au nouveau port. Nous nous étions fait à l’idée de faire à pieds les 4kms qui nous séparent de la vieille ville, mais sur le port des bus Hop On Hop Off attendent. Donc comme il fait déjà bien chaud nous adoptons cette solution. Le bus prend des petites routes pour rejoindre Kanoni, Corfou est une poubelle à ciel ouvert, en effet tous les 10m d’immenses tas d’ordures jalonnent le bord de la route, avec les odeurs qui accompagnent, je suppose que les services de ramassage sont en grève.

    CorfouNous descendons à Kanoni, restaurant et boutiques dominent le monastère des Viachernes édifié sur un ilot relié à la terre par une jetée, et l’ilot Pondikonissi. Les avions nous passent au dessus de la tête pour atterrir sur la piste qui débute à quelques mètres.

    Corfou - Pontikonisi

    Corfou - Pontikonisi Corfou - Pontikonisi

    Nous allons ensuite à Anemomylos, ou à part un moulin et la vue sur le vieux fort il n’y a que des plages.

    Corfou - Anemomylos Corfou - Spianada (vieille forteresse)

    statue du comte Johann Matthias von der SchulembourgL’arrêt suivant nous laisse devant la vieille forteresse, construite à l’origine pour défendre les intérêts du commerce martitime de la république de Venise contre l’empire Ottoman. Nous y accédons par un pont en fer qui traverse des douves.

    Corfou - Spianada (vieille forteresse) Corfou - Spianada (vieille forteresse)

    Un musée installé dans une chapelle retrace l’histoire de Corfou, les différentes occupations  dont celle des français. L’église St georges est une église qui ressemble plus à un temple qu’à une église, l’intérieur presque vide

    Corfou - Spianada (vieille forteresse)

    Corfou - Spianada (vieille forteresse) Corfou - Spianada (vieille forteresse)

    Corfou - esplanadeCorfou - esplanadeUn petit tour devant l’esplanade avant d’aller déjeuner pour une fois dans un restaurant et non dans une taverne. Nous goutons une spécialité corfiote  le sofrito : viande de veau avec une sauce à l’ail et au vin.
    A la fin du repas nous remarquons de l’animation près du bâtiment qui borde la place où nous sommes. Une mariée en sort accompagnée de musiciens, il semble que ce bâtiment soit l’hôtel de ville.

    Corfou - La Mairie située sur Square Theotoki

    CorfouNous passons une partie de l’après midi à flâner dans les rues de la vieille ville ou nous retrouvons des constructions d’inspiration vénitienne, et aux rues souvent très étroites surtout occupées par des commerces de toutes sortes. Et je peux vous dire que de voir des fourrures à cette saison ça donne encore plus chaud, mais il y a beaucoup de russes dans le coin…

    Corfou

    Corfou - la vieille ville Corfou - la vieille ville Corfou - la vieille ville

    Un petit tour de Hop-On Hop-Off, nous validons notre billet de retour, un dernier regard sur Corfou

    Corfou

    et deux petites heures après nous sommes à Igoumenitsa.

    Plataria – bord de l’eau – 39°26’38.78“  20°16’15.91“

    28kms

     

     

    Vendredi 30 juin

    Derniers bains de mer avant de prendre le bateau

    Partager via Gmail

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique