• JOURNEES DU PATRIMOINE

    Vendredi 14 Septembre

    Nous allons régulièrement à Montoire, mais ne prenons jamais le temps de visiter.

    Cette fois nous ne nous contentons pas de passer à la maison de retraite, nous allons passer le week end complet à Montoire.

    Nous nous installons sur l’aire de service, et partons aussitôt en scooter dans la campagne environnante redécouvrir des villages tels que Lavardin, Les Hayes, Saint Martin des Bois, Trôo, St Quentin Les Trôo….

      

    Samedi 15 Septembre

    Un peu d’histoire pour commencer ces journées du Patrimoine.

    La ville de Montoire est entrée dans l’Histoire les 22 et 24 octobre 1940 lors des entrevues entre Laval et Hitler, puis entre le Maréchal Pétain et le Chancelier du Reich.


    JOURNEES DU PATRIMOINELa gare de Montoire abrite depuis 2003 un musée.

    JOURNEES DU PATRIMOINEAu début, il n’était ouvert que pour les passagers du « train touristique de la Vallée du Loir »,il est maintenant possible de le visiter le mercredi et le vendredi après midi et tous les autres jours toute la journée, fermeture le lundi.

     

    Séverine, une jeune femme passionnée, nous accueille avec un large sourire. Elle a déroulé le tapis rouge pour ses visiteurs, nous comprendrons pourquoi un peu plus tard.

    La visite commence par le tunnel de l’histoire: panneaux rétroéclairés avec textes, photos et reproductions de documents, des films d’archives et d’actualités.

                                  JOURNEES DU PATRIMOINE     JOURNEES DU PATRIMOINE

    Le choix de la ville, le pourquoi de la proximité du tunnel, les conséquences de ces rencontres sont expliqués.

                                               JOURNEES DU PATRIMOINE                  JOURNEES DU PATRIMOINE

          JOURNEES DU PATRIMOINE  JOURNEES DU PATRIMOINE  JOURNEES DU PATRIMOINE

    Dans la deuxième pièce une maquette géante au 1/87e représente le site de la gare en 1940, le train d’Hitler, les véhicules militaires, le déploiement des hommes autour de la gare, le long de la voie ferrée menant au tunnel de St Rimay, soit environ 400 figurines. Des photos montrent la poignée de main entre Pétain et Hitler, Séverine en profite pour apporter quelques précisions sur cette poignée de main historique. En fait ces photos montreraient la poignée de main à l’arrivée des deux hommes et non une poignée de main concluant un accord.

            JOURNEES DU PATRIMOINE   JOURNEES DU PATRIMOINE   JOURNEES DU PATRIMOINE

     

      

     

    JOURNEES DU PATRIMOINEAvant d’aller à la maison de retraite nous allons voir la « grange de La Couture ». Ce bâtiment du 14ème siècle, en cours de restauration, appartient depuis 2002 à Résurgence.

    JOURNEES DU PATRIMOINERésurgence  est une association de 445 bénévoles qui oeuvrent pour la sauvegarde et la restauration du patrimoine.

    « En l’absence d’archives et de données historiques vérifiables, il peut être admis que ce témoin notable du patrimoine rural local dût faire partie d’une métairie qui appartint vraisemblablement au seigneur de Montoire. La construction entre 1354 et 1366 de cette grange de grande dimension aurait alors été justifiée par la nécessité de disposer d’un lieu couvert pour mettre à l’abri d’importantes récoltes et en faire plus aisément le partage entre le seigneur et le métayer. »

    JOURNEES DU PATRIMOINELe laboratoire C.E.D.R.E. de l’université de Besançon a estimé que l’abattage du bois de la charpente serait intervenu en 1353, à cette époque le bois était utilisé vert.

    Les compagnons couvreurs de Tours sont intervenus sur la charpente et la couverture. Cette charpente est un des exemples les plus anciens utilisant la technique des fermes et des pannes. 50000 tuiles constituent les 620m2 de toiture.

     

     

     

     

    JOURNEES DU PATRIMOINECinq cent mètres plus loin nous nous arrêtons à la Chapelle de la Madeleine.

    JOURNEES DU PATRIMOINELe propriétaire Mr G. Saillard, toujours très alerte à 92ans, nous en raconte l’histoire.

    Ce bâtiment daterait de fin 11e début 12e, le gothique et le roman s’y mélangent. La chapelle en pierre de tuffeau est composée d’une nef et d’une abside, sur les murs on peut apercevoir les restes colorés d’une fresque, l’autel et le bénitier seraient d’origine.

    Cette chapelle faisait partie d’un ensemble de bâtiments composant une maladrerie.

    JOURNEES DU PATRIMOINEJusqu’en 1749 des messes y étaient célébrées pour les lépreux.

    Comme les maladreries de Trôo, Lavardin, Les Roches l’Evêques et Trehet, elle a été rattachée au début du 18e à l’hôpital de Montoire.

    Mr Saillard a lui même restauré cette chapelle.

     

     

      

    « MARIAGE SAMIMIGNONNE ALLONS VOIR SI LA ROSE... »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 22 Octobre 2013 à 16:40

    Une belle région que je connais bien
    Lavardin ses produits régionaux, son château, sa rotte aux biques...
    Troo et ses habitations troglodytes...ect bref une belle région !

    2
    Mardi 22 Octobre 2013 à 16:58

    Je vois effectivement que tu connais bien le coin.

    Bonne soirée

    3
    Samedi 5 Avril 2014 à 20:44

    Bonsoir, j'ai eu l'occasion de m'arrêter à Montoire pour visiter un peu. Il y a aussi le vieux château. Quant à Lavardin, je ne me lasse pas. Va falloir que je retourne en Touraine un de ces jours !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :