• Samedi 24 juin

    Jeudi, un peu avant d’arriver à Kavala nous sommes passés sur une route en travaux et avons remarqué que le sens inverse était dévié vers une côte assez impressionnante à l’angle droit. Donc en repartant nous nous disons il faut éviter ce passage. Et bien sur, nous allons en plein dedans.  Donc nous montons en nous demandant ce que l’on va trouver après….. ça descend….. mais après il y a un virage épingle et dévers…..

    Bon après quelques manoeuvres et des bonnes suées pour le chauffeur nous continuons.

    Et là le GPS prit de fantaisie nous fait tourner en rond ! Ce n’est pas le jour.

    On finit toujours par s’en sortir, mais après cela, contrairement à nos habitudes, nous prenons l’autoroute, nous voulons relier Kalambaca sans faire d’étape.

    Nous passons plus loin de la côte et je ne peux donc pas photographier les flamands roses, et des ??? gris ( je n’avais pas eu le temps de bien voir) que j’avais vu du coté de Stavros en allant.

    DE KAVALA A THESSALONIQUE DE KAVALA A THESSALONIQUE

    Aujourd’hui encore nous traversons de grandes plaines polyculture riz, vergers, tournesol, maïs…  et après la montagne ce sont céréales et lavande.

    DE THESSALONIQUE A GREVENA DE THESSALONIQUE A GREVENA - champs de lavande

    de THESSALONIQUE A KASTRAKIA la vue de ce panneau, que nous avons rencontré à plusieurs reprises, j’ouvre bien grand les mirettes dans l’espoir d’en apercevoir un. Mais que nenni, point d’ours à l’horizon, juste les grandes clôtures qui bordent la route à ces endroits.

    Et enfin nous les apercevons…. Les météores. D’abord des grands rochers, puis les monastères.

    Vous devinez facilement comment nous avons terminé la journée

    camping Vrachos à Kastraki

    Kastraki – camping Vrachos – 39°42’47“  21°36’57“

    406kms

     

    Dimanche 25 juin

    8h30 ,Kym est prêt et nous aussi . Malgré l’envie que nous avons de nous arrêter à chaque virage, nous filons directement vers Mégalo Météoron ou monastère de la transfiguration ou Grand météore.  Il y a déjà du monde. Quelques marches à descendre, une centaine à remonter. A l’entrée il faut cacher décolleté et bras et les gambettes. Petit détail qui fait sourire il faut couvrir les jambes si l’on est en short ou en pantalon ( !), mais si l’on est en robe ou jupe on ne couvre pas !

    Mégalo Meteoron est le plus ancien des monastères, fondé en 1356 par saint Athanase. De belles fresques ornent l’église.

     MEGALO METEORON

    MEGALO METEORON MEGALO METEORON

    MEGALO METEORON MEGALO METEORON

    MEGALO METEORON MEGALO METEORON

    En descendant nous avons la vue sur Kastraki

    METEORES -Vue sur Kastraki

     

    MONTE CHARGE DU MONASTERE VARLAAM ET GRAND METEORE

    Sur le piton en face, à 373m au dessus de la plaine le monastère de Varlaam. Là encore une centaine de marches à monter. Joli monastère avec un musée. On peut y voir également une barrique en bois de 12000l du XVème.

     MONASTERE DE VARLAAM MONASTERE DE VARLAAM

    MONASTERE DE VARLAAM

    MONASTERE DE VARLAAM MONASTERE DE VARLAAM

    MONASTERE DE VARLAAM MONASTERE DE VARLAAM MONASTERE DE VARLAAM -

     

    MONASTERE DE VARLAAM MONASTERE DE VARLAAM

    MONASTERE DE ROUSSANOU.Monastère de Roussanou, vraiment le prolongement d’un rocher étroit. Monastère depuis 1388 il est transformé en couvent en 1543. Des nonnes l’habitent  encore et s’occupent du fonctionnement, accueil, vente, surveillance. Nous y accédons par une passerelle au dessus d’un jardin fleuri.

    MONASTERE DE ROUSSANOU

    MONASTERE DE ROUSSANOU

    MONASTERE AGIOS NIKOLAOS ANAPAVSAS

     

    Monastère Agios Nikolaos Anapavses. Celui ci se mérite encore plus, ça grimpe dur. A l’entrée bien difficile de voir qui vend les billets. Deux personnes s’affairent au milieu de manuscrits, mais c’est bien là. En plus du billet on nous offre des images pieuses… puis une petite croix… puis une petite chaine pour accrocher la croix.

    Le monastère n’est pas très grand, nous y croisons des popes.

     MONASTERE AGIOS NIKOLAOS ANAPAVSAS

    MONASTERE AGIOS NIKOLAOS ANAPAVSAS MONASTERE AGIOS NIKOLAOS ANAPAVSAS

    Après avoir bien transpiré à force de monter, descendre, monter, descendre et encore et encore, de s’être caché les épaules, les jambes, nous repartons.

    Tiens, la mère Denis est passée par là, bien courageuse et bizarre pour aller étendre son linge dans cette faille. En réalité c’est la chapelle Saint Georges. La légende veut qu’à la suite d’un miracle de St Georges, chaque 23 avril, les femmes du village offrent un foulard. Les jeunes gens les plus audacieux grimpent à l’aide de cordes pour les accrocher à la chapelle en hommage et remerciement à St Georges. Tout cela assurerait une bonne santé pour l’année.

     CHAPELLE ST GEORGES

    Ces monastères sont vraiment impressionnants perchés sur ces énormes rochers lisses . Au 16ème siècle on dénombrait 24 monastères. Actuellement seuls 6 sont occupés.

    Jusqu’à la moitié du 20ème, le seul moyen d’accés était le filet suspendu que l’on montait à l’aide d’une corde par un système de poulie. On peut encore voir quelques échelles accrochées aux parois, ou les anciens systèmes.

     

     15 kms scooter

    Kastraki – camping Vrachos – 39°42’47“  21°36’57“

     

    Lundi 26  Juin

    Ce matin c’est plus cool, nous faisons le tour des météores mais juste pour le plaisir de la balade et des yeux.

    Nous remontons d’abord vers Grand Météore, afin de revoir ceux déjà vus hier,

    Roussanou et Agia Triada au loin Roussanou

    de Gauche à Droite -Roussanou - Agios Nikolaos - Grand Meteore et Varlaam

     

    puis allons vers

    Agia Triada

    Agia Triada

    Agia Triada Agia Triada

    Puis Agios Stefanos

    Agios Stefanos Agios Stefanos

    Kalambaca

     

    Retour par Kalambaca et Kastraki.

     17kms scooter

    Kastraki – camping Vrachos – 39°42’47“  21°36’57“

      21°36’57“

    Partager via Gmail

    4 commentaires