• RONDA

    Mardi 14 mai

    Nous délaissons les grands axes au profit des petites routes où il n’y a guère de possibilités de s’arrêter. Pendant une partie du trajet nous nous dandinons sur cette route déformée, en plus ça monte, ça descend, ça tourne.

    Puis cette route se transforme vraiment en route de montagne, mais nous ne dépassons pas les 1010m d’altitude.

    Nous mettons la matinée pour faire ce peu de kilomètres, mais quel plaisir pour les yeux et cela nous a permis de découvrir quelques jolis villages blancs.

    GAUCIN   BENARRABA

    ALGATOCIN   ALGATOCIN

    BENADALID   ATAJATE

    Nous nous installons sur l’aire de service de Ronda.

    Ronda est l’une des plus anciennes villes d’Espagne. Le fleuve Guadalevin la divise en 2, et son lit a creusé une profonde brèche qui lui a donné son identité « le Tajo », un précipice de 120m.

    D’un côté se trouve la Ronda neuve avec ses arènes et de l’autre la Ronda ancienne avec ses monuments qui témoignent de son histoire.

    Les deux cotés sont reliés par le Pont Neuf construit entre 1751 et 1793, par le pont Romain et par le Vieux Pont.

    Après avoir parcouru l’avenue de Malaga et la rue Espinel

    Ronda - Carrera Espinel   Ronda - Carrera Espinel

    Ronda - Carrera Espinel  Ronda - Carrera Espinel 

    nous arrivons à la Plaza de Toros. Même si nous ne sommes pas des adeptes de la tauromachie nous allons visiter les arènes de la Real Maestranza de Caballeria de Ronda. Construites en 1785, elles seraient parmi les plus belles et les plus vastes d’Espagne avec un diamètre de 66m, une double galerie d’arcades de colonnes toscanes qui recouvrent les gradins.

    Les arènes de la Real Maestranza de Caballeria de Ronda Les arènes de la Real Maestranza de Caballeria de Ronda Les arènes de la Real Maestranza de Caballeria de Ronda

    Elles abritent :

    Le musée taurin qui présente des costumes, des gravures, peintures et affiches

    Ronda - musée taurin  Ronda - musée taurin

    La bourrellerie et sellerie de la maison d’Orléans avec des parures, selleries de gala et du quotidien.

    Ronda - bourrellerie sellerie de la maison d'Orléans

    A côté des arènes se trouve l’école d’équitation de la Real Maestranza dédiée à l’enseignement et à la formation de cavaliers.

    Ronda - Ecole d'équitation de la Real Maestranza

    Nous passons sur le Nouveau Pont et apprécions au passage la profondeur du précipice.

    Ronda - Puente Nuevo   RONDA

     

    RONDA  RONDA

    Nous déambulons ensuite dans les petites rues pavées aux pentes parfois bien raides de cette vieille ville.

    RONDA - MUSEE  LARA   Ronda - Puerta de Felipe V

    Ronda - Eglisia de Santa Maria La Mayor

    Ronda - Palacio de Mondragon   Ronda - Palacio de Mondragon

     

    N 36°45’07“   O 5°08’53“

    106 kms

     

     

    « GIBRALTARDE RONDA A MALAGA »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Mai à 21:01
    Ouah vertigineux, belle escale. Bisous
      • Jeudi 16 Mai à 20:29

        Oui très joli. Nous avions prévu de faire une partie de la route des villages blancs en scooter mais le vent nous a fait changer d'avis.

        Bises

    2
    Dimanche 19 Mai à 08:41

    Bonjour.

    Découverte fort intéressante d'un village offrant des points d'intérêt bien variés avec la Plaza de Toros qui semble en effet sortir de l'ordinaire, mais aussi la vue plongeante sur les gorges.

    Les mails d'information vous annonçant une publication dans mon Blog me reviennent depuis quelques jours avec la mention que votre adresse mail est introuvable. 

    Bonne continuation dans votre périple

      • Dimanche 19 Mai à 21:49

        A priori il y a un problème avec cette boite mail. J'ai essayé de le régler mais ça me dit que je ne peux le faire qu'à partir de ma box. Désolée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :