• Vendredi 26 mai

    ErmioneTemps incertain, 2 gouttes de pluie. A 9h nous allons quand même chercher nos billets pour le bateau pour Hydra. Nous choisissons le « Christos », petit bateau avec une terrasse extérieure.

    Hydra

     

    En 40 mn nous sommes dans le port encombré de bateaux de plaisanciers et d’excursions.

     

    A peine débarqués nous voyons les ânes qui attendent sagement les cargaisons qu’ils vont devoir transporter à travers les ruelles de la ville pour alimenter hôtels et restaurants.

    Hydra 

    Hydra      Hydra

     

    Hydra

    Parfois ce sont des hommes qui tirent des charrettes à bras, sur cette ile il n’y a aucune automobile, le seul véhicule motorisé est le camion poubelle.

    Hydra

     

     

    Nous nous éloignons de la zone touristique pour partir à la découverte du « Hydra » un peu plus authentique. Nous marchons au hasard des ruelles dallées, découvrant de grandes maisons blanches illuminées par de magnifiques bougainvillées roses, des restaurant avec terrasses ombragées. Comme toujours nous montons, tournons, descendons.

     

     

     

     

    Hydra Hydra Hydra

    Hydra Hydra Hydra

    Hydra

    Hydra - cloitreHydra

     

    Revenus sur le port nous jetons un œil par une porte entrouverte et découvrons un cloitre richement décoré. Pour ressortir nous passons sous le porche de l’horloge (ce qui doit être la véritable entrée).

     

    Hydra

     

    Hydra     Hydra

     

    Hydra                     Hydra

    Nous déjeunons sur le port d’une salade grecque et de slouvakis.

    Hydra

     

    Nous continuons notre balade, rencontrons « les déménageurs Hydriotes ».

    Hydra - les déménageurs Hydriotes Hydra - "les déménageurs Hydriotes"

     

     

    AvlakiComme il nous reste un peu de temps nous décidons de remonter les ruelles. Nous ne nous rendons pas vraiment compte de la direction que nous prenons et à force de monter et tourner nous nous retrouvons à Avlaki.

    HydraNotre retour vers le port se fera d’un pas un peu plus rapide car avant l’embarquement nous devons acheter les billets pour l’hydroglisseur qui nous ramènera à Ermione, et il faut déjà trouver l’agence.

    Hydra - préparatifs de mariage

     

    Personnellement j’ai préféré le bateau du matin car l’hydroglisseur fume beaucoup en dégageant une forte odeur de fioul vraiment déplaisante, gagne peu de temps, et on ne ressent pas de sensation particulière quand il s’élève au dessus de l’eau.

    Hydra - hydroglisseur        Hydra - hydroglisseur

    Ermione – parking du port – 37°26’53.45“  23°07’30.48“

    0kms

    Partager via Gmail

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires