• S12 - DE OUALIDIA A MARTIL

     

    Lundi 8 Avril 2013

    15°

    Nous reprenons la route sous le soleil.

    DE OUALIDIA A  DE OUALIDIA A

     

    Nous longeons la lagune, il y a toujours autant d’activité dans les champs à l’arrachage et ensachage des navets, des carottes et des choux. Nous rencontrons de plus en plus de producteurs vendant leurs légumes.

     

    DE OUALIDIA A        DE OUALIDIA A

    Beaucoup de monde aussi sur le bord des routes allant à pied ou à dos d’âne, d’autres paraissant attendre peut être un car ou un petit taxi.

    Dans un bras de la lagune des hommes tendent un filet, des femmes de l’eau jusqu’aux cuisses et pliées en deux semblent ramasser quelque chose, peut être des coquillages.

    DE OUALIDIA A  DE OUALIDIA A  Pas besoin de regarder la carte, nous savons que nous arrivons au port de Jorf-Lasfar, nous sommes dans la poussière et la pollution. Cet immense port de commerce international a pour principale activité le transit des phosphates et leurs dérivés. Une zone industrielle, un chantier naval, une raffinerie, une centrale thermique sont installés à proximité. C’est un méli mélo de convoyeurs, de tuyauteries, de cheminées.

    Nous traversons El Jadida et allons jusqu’au camping international à quelques mètres de la plage.

    Nous retrouvons un couple de bordelais rencontré à Tiznit.

    DE OUALIDIA A

    Nous déjeunons en profitant du soleil, puis repartons avec Kym vers la cité Portugaise. Nous commençons notre visite par les remparts. Du Bastion de l’Ange nous avons un beau point de vue sur la ville et surtout sur le port de pêche.

    DE OUALIDIA A

     Nous assistons au départ des bateaux. Nous remarquons alors avec inquiétude des jeunes qui se baignent dans le chenal de sortie et comprenons qu’ils essaient de s’accrocher et de monter dans la barque à l’arrière des bateaux. Ce petit jeu nous paraît bien dangereux.

    DE OUALIDIA A         DE OUALIDIA A

    DE OUALIDIA A
    Nous continuons jusqu’à la Porte de mer, porte maintenant fermée par une grille donnant la grève. Les Portugais y débarquaient leurs marchandises, et s’enfuirent par cette porte quand la ville fut assiégée.

    DE OUALIDIA A  Nous faisons le tour complet de la cité Portugaise par les remparts, et redescendons dans la rue commerçante où se trouve la fameuse citerne Portugaise.

    DE OUALIDIA A

    DE OUALIDIA A

     

    C’est une vaste salle souterraine et voutée de 34m de côté, 25 colonnes                                                                          et piliers. Elle est éclairée par un puit de lumière, créant un effet miroir                                                                         et reflétant les colonnes sur la surface de l’eau.

     

    DE OUALIDIA A  Le minaret de la grande mosquée servait à l’origine de phare. Sa forme pentagonale ne se remarque pas tout de suite.

    Nous flânons un moment dans la médina et repartons dans la ville puis longeons la côte.

    DE OUALIDIA A    DE OUALIDIA A

    86kms – N 33°14.40   O 008°29.32

    17kms en scooter

     

    Mardi 9 avril 2013

    14°

    La soirée a été un peu bruyante. Le restaurant à l’intérieur du camping est un lieu de rassemblement pour les Marocains. Ils entrent dans le camping avec leur véhicule et se garent devant les CC.

    DE OUALIDIA A  Le bateau que nous apercevons près de la plage d’El Haouzia est l’épave d’un navire qui transportait du bois précieux. Par une nuit de tempête et suite à une erreur de repérage des phares le bateau s’échoua et se coupa en deux.

    DE OUALIDIA A  Les champs de céréales deviennent plus grands, dans les prairies les troupeaux de vaches et de moutons paissent.

     

    DE OUALIDIA A

     

    Nous avons rencontré à plusieurs reprises des batiments de cette forme, nous supposons que ce sont des élevages, mais de quoi?

     

     Un défilé de piétons, d’attelages, des voitures se dirigent vers le grand souk à l’extérieur de Azemmour.

    DE OUALIDIA A   DE OUALIDIA A   DE OUALIDIA A

     Azemmour se trouve au bord de l’estuaire de l’Oum er-Rbia et nous renvoie un belle image dans le soleil matinal.

    DE OUALIDIA A

    DE OUALIDIA A  Des campements de « saisonniers » sont installés près des centres de traitement de légumes.

    DE OUALIDIA A  A Casablanca, comme dans les grandes villes, les voitures débouchent de partout, se faufilent dans un concert de klaxons. Ce qui nous paraît une manifestation avec orateur et banderole crée un attroupement.

    Des travaux de voirie sont en cours et ne facilitent pas la circulation créant des bouchons.

    DE OUALIDIA A  A la sortie de Casablanca nous découvrons des « bidonvilles » près d’une usine de recyclage de métaux, encore une ville de contrastes.

    Peu avant Mohammedia nous apercevons des pétroliers. Mohammedia est de 2ème port marocain et possède la principale raffinerie du pays et de nombreuses industries dont le groupe textile Icoma. Celle ville ayant la chance d’avoir aussi une belle plage de 3km s’est également orientée vers le tourisme balnéaire.

    DE OUALIDIA A  Des palmiers aux longs futs dénudés bordent le Boulevard Hassan II. Cette ville aux jolies villas fleurie nous surprend par son gazon negligé.

    DE OUALIDIA A     DE OUALIDIA A

    Des résidences et des projets immobiliers fleurissent le long de la route, je ne crois pas que ce soit pour reloger les habitants des bidonvilles.

    DE OUALIDIA A        DE OUALIDIA A

    Après une piste en bordure de l’océan nous nous installons au camping Océan bleu.

    Dans l’après midi nous essayons de longer la côte vers le nord, les accès à l’océan sont fermés, réservés aux résidences. Nous retournons vers Mohammedia et à part la jolie plage des Sablettes il n’y a rien d’accessible.

    DE OUALIDIA A

    Retour au camping

    134Kms – N 33°44.24   O 07°19.45

    25kms en scooter

     

    Mercredi 10 avril 2013

    15°

    S12 - DE OUALIDIA A  Nous prenons la route côtière. Quelques kilomètres avant Rabat nous passons devant le Palais Royal. Nous ne voyons rien à part un mur, des abords bien aménagés, pelouse bien tondue et des militaires à intervalles réguliers.

    S12 - DE OUALIDIA A  Nous prenons l’autoroute, je pensais que c’était pour éviter Rabat. Finalement nous sortons juste à l’entrée de Rabat et traversons toute la ville. Après être passés dans la ville moderne nous longeons les remparts. La médina et la Kasbah se situent à proximité de l’embouchure de l’oued Bou Regreg.

    S12 - DE OUALIDIA A

    Dès que nous passons près de la tour Hassan, nous franchissons le pont et nous sommes à Salé où nous longeons à nouveau des remparts.

    S12 - DE OUALIDIA A  De nombreux tailleurs de pierre sont installés au bord de la route. Alors qu’hier nous avons vu un certain nombre de marbrerie, aujourd’hui la pierre est de couleur ocre.

    S12 - DE OUALIDIA A

     

    Au vu des attelages que nous croisons nous supposons qu’il y a un souk dans la région. Même si celui ci ne nous paraît pas très grand, il attire du monde.

     

     

    S12 - DE OUALIDIA A

    Après de nombreuses pépinières, nous rencontrons des vendeurs sur le bord de la route. Des boules dans des sacs, je n’arrive pas à voir ce que c’est, peut être des betteraves ?

            S12 - DE OUALIDIA A        S12 - DE OUALIDIA A

    A Kenitra, nous traversons le fleuve et reprenons la P4214 qui longe ce dernier un moment.

    Des attelages ! Mais où vont ils, d'où viennent-ils ? Le souk bien sur !

    S12 - DE OUALIDIA A       S12 - DE OUALIDIA A

    S12 - DE OUALIDIA A  Nous recommençons à voir des femmes avec le chapeau typique du Rif.  

    Les cigognes se font plus nombreuses dans cette région marécageuse et riche en cultures. Des serres assez hautes font leur apparition, à l’intérieur des bananiers.

    S12 - DE OUALIDIA A    S12 - DE OUALIDIA A

    S12 - DE OUALIDIA A  Plutôt que de prendre l’autoroute nous avons voulu privilégier les petites routes, mais ce n’est peut être pas la meilleure idée. Un Marocain que nous avons croisé nous a conseillé de faire demi tour, mais nous avons continué !!!!

    Nous avons apprécié le paysage, rencontré des gens aimables, mais la route…. Une vraie catastrophe, complétement défoncée !!  Des trous, d'après Jean-Marie, à y loger deux "bourricots"! Et en plus des trous il fallait faire attention aux enfants. Je n'ai pas pris de photos du pire car il faut rester concentré sur la route....     Dès que nous pouvons nous entrons sur l’autoroute. Le véhicule apprécie ce long ruban de bitume lisse, heureux de pouvoir enfin dégourdir ses roues, le chauffeur aussi apprécie.

    A l’entrée de Moulay Bousselham un panneau indique « dos d’âne », bien que roulant doucement nous sommes surpris par le premier qui ne se distingue pas sur la route, en tout il y en a quatre assez rapprochés.

    Une fraise géante, des tentes et des chevaux, quelquechose se prépare.

    S12 - DE OUALIDIA A

    S12 - DE OUALIDIA A  Nous nous installons sur le camping « Atantis Gate » au bord de la lagune Merja Zerga.

    S12 - DE OUALIDIA A  Nous déjeunons et repartons visiter les environs. Une nouvelles fois nous sommes surpris de voir autant de villas cossues.

    Au retour nous croisons des cavaliers sur des montures aux harnachements brillants au soleil.

    A l’entrée du camping Vasco nous propose de faire un tour sur la lagune demain matin pour observer les oiseaux et les pêcheurs d’anguilles. Il nous dit que la fantasia va commencer et nous conseille d’y aller.

    S12 - DE OUALIDIA A

     

    Nous voici repartis à l’entrée de la ville. Nous assistons à un spectacle dont nous ne comprenons pas forcement les règles. Un jeune couple de Marocains nous explique. Dans le cas présent, ce n’est pas une compétition mais une présentation. Les cavaliers se lancent à brise abattue et tirent en l’air avec leurs moukkahlas qu’ils brandissent et font tournoyer au dessus de leur tête. Gros nuage de poussière et de fumée assuré. Lors des compétitions, les équipes sont jugées sur la présentation du cheval, les mouvements effectués avec les moukkahlas et l’unité dans le tir.

     

    S12 - DE OUALIDIA A       S12 - DE OUALIDIA A   

    Comme c’est également la fête de la fraise, nous allons en déguster  et en acheter quelques unes.

    Après cette journée riche en évènements nous pouvons rentrer nous reposer.

    201kms – N 34°52.555   O 06°17.309

    5kms avec Kym

     

    Jeudi 11 avril 2013

    15°

    Depuis que nous sommes au Maroc nous avons vu beaucoup de bergers gardant chèvres, moutons, dromadaires, vaches. Mais aujourd’hui c’est une première, j’ai vu une bergère, assise sur un tabouret, surveillant ses deux tortues en train de festoyer dans l’herbe du camping, les changeant de carré d’herbe au bout de dix minutes.

    Nous assistons au va et vient des pêcheurs et des bateaux promenades sur la lagune et à leur retour animé sur le petit port.

    S12 - DE OUALIDIA A   S12 - DE OUALIDIA A   S12 - DE OUALIDIA A        

    Journée repos pour se remettre du stress de la route d’hier.

    Néanmoins nous faisons une petite balade à pieds, nous constatons que une équipe d’entretien des espaces verts est au travail, pendant que la relève se repose. Vu l’ampleur du travail, il serait peut être nécessaire d’augmenter les effectifs.

    S12 - DE OUALIDIA A        S12 - DE OUALIDIA A

    S12 - DE OUALIDIA A  S12 - DE OUALIDIA A

     

    Nous partons ensuite en scooter. Aujourd’hui la fantasia attire encore plus de monde qu’hier, les chevaux continuent d’arriver, des tentes se montent. Comme nous avons assisté hier nous nous contentons de regarder l’environnement de cette fête.

     

    S12 - DE OUALIDIA A        S12 - DE OUALIDIA A

    Après quelques courses nous rentrons au camping et savourons une de nos dernières soirées au soleil Marocain en compagnie de quelques moustiques.

     

    Vendredi 12 avril 2013

    14° Un peu de brume matinale.

    A la sortie de Moulay-Bousselham nous prenons l’autoroute, il faut dire que nous n’avons guère envie de recommencer l’expérience de mercredi.

    Les travailleurs sont déjà dans les champs, occupés à la cueillette. Ils sont pliés en deux, une cagette avec des barquettes accrochée sur le dos, ils ramassent des fraises. Une fois encore les conditions de travail nous paraissent bien difficiles.

    S12 - DE OUALIDIA A        S12 - DE OUALIDIA A

    S12 - DE OUALIDIA A  Des serres et des tunnels à perte de vue, au soleil on dirait l’océan, et comme toujours sur l’autoroute des gens qui se promènent.

    S12 - DE OUALIDIA A     S12 - DE OUALIDIA A

     

    S12 - DE OUALIDIA A        S12 - DE OUALIDIA A

    S12 - DE OUALIDIA A  Nous sortons de l’autoroute, les montagnes se dessinent devant nous. A Ayacha, village tout blanc, les maisons possèdent une courette, c’est assez inhabituel au Maroc.

    S12 - DE OUALIDIA A

    Quelques vendeurs proposent fraises, oranges, pommes de terre sur le bord de la route. Les fraises bien exposées au soleil doivent être prête pour la confiture.

     

    L’eau paraît présente partout, nous supposons qu’il a plu récemment. Nous voyons de nombreux troupeaux dans ces prés bien verts .

    S12 - DE OUALIDIA A        

    Puis apparaît Tétouan l’Andalouse au pied des montagnes du Rif, quelques cigognes en train de chercher leur nourriture et enfin Martil ou nous nous installons au camping Al Boustane.

    S12 - DE OUALIDIA A        S12 - DE OUALIDIA A

    167kms – N 35°37.76   O 05°16.56

     

    Samedi 13 avril 2013

    15°

    Une bonne partie de la matinée est consacrée au nettoyage extérieur du véhicule. Il en avait sérieusement besoin.

    Au moment du repas nous voyons un Rapido passer, Jocelyne et Serge. Pour eux comme pour nous la boucle est bouclée.

    Après midi tranquille à bavarder avec Jocelyne et Serge devant ma bassine de lessive qui attend gentiment don dernier rinçage.

    Soirée en compagnie toujours de Jocelyne et Serge et de nos voisins Alsaciens devant un verre de Coteau du Layon.

    Journée très chargée, notre langue a beaucoup travaillé.

    De Martil à Martil nous avons éffectué 5467kms

    et 7322kms depuis la Touraine

     

    Dimanche 14 avril 2013

    17°

    Journée d’une rare intensité. Le temps est un peu comme nous, morose.

    Ce matin après un peu de rangement, nous effectuons notre dernière sortie sur le territoire Marocain avec Kym, nous allons faire le plein de fruits et légumes.

    Après le repas nous sommes invités à prendre le café et le gâteau chez nos voisins Alsaciens. Jocelyne et Serge viennent se joindre à nous.

    Moment de convivialité, à échanger souvenirs et anecdotes. Cela nous occupe largement deux heures, car après le café il a fallu gouter le « schnaps » Albanais et la Chartreuse.      

                                                                                         
    Maroc 2013 - S12 - DE OUALIDIA A MARTILHistoire d’éliminer nous prenons la direction du souk en longeant la plage, et evidemment au vu des prix nous nous laissons tenter par quelques fruits.

    Quand nous revenons deux heures plus tard il est temps de prendre l’apéro. Ce sera rosé-pamplemousse dans le Rapido de Jocelyne et Serge et bien sur en compagnie de Jacqueline et Jean-Louis les Alsaciens. Quelques fous rires dans cette joyeuse ambiance nous aideront à oublier notre départ prochain.

    S12 - DE OUALIDIA A MARTILEt à 20h30 nous concluons cette soirée au restaurant avec un bon tajine et un verre de St Nicolas de Bourgueil.

    De retour au véhicule nous discutons avec un jeune couple de Portugais. Ils sont venus au Maroc pour travailler dans l’animation touristique mais face aux difficultés rencontrées ils rentrent chez eux.

    Il est 0h30 quand nous nous séparons.

      

    L'ALBUM DE LA SEMAINE 

    album

     

     

    LA CARTE DE LA SEMAINE


    Afficher 12-DE OUALIDIA A MARTIL sur une carte plus grande

     

    « S11 - DE TAGHAZOUT A OUALIDIAS13 - DE MARTIL A LA TOURAINE »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    roul' ta bille
    Mardi 9 Avril 2013 à 09:38

    Superbe voyage,mais n'avez vous pas l'impression d'avoir fait un bon en arrière dans le temps ?

    Le bon temps revient lentement et sera là pour votre retour.

    Bonne remontée et bises à vous deux.

     

    Yvette et André

    2
    JM-G Profil de JM-G
    Mardi 9 Avril 2013 à 10:34

    Bonjour les roul'ta bille,

    Notre machine à remonter le temps a bien fonctionné, je crois que nous avons fait un bond en arrière d'une bonne cinquantaine d'années.

    Nous profitons de nos derniers jours de soleil, nous allons regreter ces conditions météo. Mais "c'est comme ça la vie"

    Bises 

    Ghyslaine et Jean-Marie

    3
    domdom et mipa Profil de domdom et mipa
    Mercredi 10 Avril 2013 à 10:50

    bonjour! ne serait ce pas un élevage de poules ? Vu les boites à  oeufs transportées et la vente à l'étalage? vos photos sur la citerne des portugais bravo cette lumière et le reflet c'est une merveille merci de nous le faire partager bonne continuation et encore merci de nous faire voyager

    4
    Mercredi 10 Avril 2013 à 17:22

    Bonjour,

    Nous pensions effectivement elevage de poules, de poulets ou de dindes. 

    Avant d'entrer dans la citerne on se dit bof une citerne, et quand on est dedans on change d'avis, les jeux de lumière et les reflets c'est superbe.

    Bon tout cela va bientôt se terminer, mais nous sommes heureux de vous avoir fait voyager avec nous..

    Amicalement

    5
    Berjalien
    Mercredi 10 Avril 2013 à 18:56

    Merci encore pour le partage de votre séjour,le Maroc recelle vraiment une grande richesse patrymoniale .

    Bon retour ,encore un beau reportage à venir jusqu'au ferry

    Amitiés Daniel

     

    6
    Mercredi 10 Avril 2013 à 20:32

    Et oui encore de belles choses, ce soir nous sommes à Moulay Bousselham et venons d'assister à la fantansia.

    Amicalement

    7
    BN
    Mercredi 10 Avril 2013 à 21:25

    Bravo pour les photos! cela fait six ans et nous n'avons jamais assister à une fantasia!

    Bisous JMG

    8
    Mercredi 10 Avril 2013 à 21:57

    Nous avons la chance des débutants c'est la fête à Moulay Bousselham, fantasia et fête des fraises.

    Bises à vous deux 

    9
    Vendredi 12 Avril 2013 à 03:42

    eh ben que d'aventures ..... je viens de lire le retard !!! 

    des choses inédites à ce que je vois .... 

    bonne continuation et bon retour parmis nous ...bizzz 

    10
    Vendredi 12 Avril 2013 à 10:05

    Bonjour,

    tu avais abandonné les visites? C'est ton vendredi tu rattrapes le temps perdu?

    Comme tu vois toujours des jolies choses à voir, mais ça se finit dans quelques jours.

    On emmene le soleil en France avec nous..;;

    11
    Vendredi 12 Avril 2013 à 16:41

    et non pas d'abandon ... mais un peu de retard et sur toute la ligne !!! si tu voyais ma messagerie !!! mais bon pas grave !!!!et non ce n'est pas mon vendredi ... c'était parceque je ne dors encore pas !!!lol!!

    la journée est maintenant finie !!!! 

    bizz bon retour en france ... rebienvenue parmis nous avec les parapluies.....

    12
    Vendredi 12 Avril 2013 à 21:01

    Super, c'est le week end qui commence

    13
    Berjalien
    Vendredi 12 Avril 2013 à 21:06

    Bonsoir,le séjour touche à sa fin le ferry approche pour un retour sur le continent,je vous souhaite une bonne rentrée et je ne me lasse pas des diaporamas que vous publiez,comme sur face book, ,j'aime .

    Amicalement

    14
    JM-G Profil de JM-G
    Samedi 13 Avril 2013 à 10:18

    Bonjour,

    Et oui le ferry n'est pas loin

    La  boucle est bouclée, nous sommes à Martil. Nous allons essayer de nous remettre progressivement à l'heure Européenne.

    Et merci de nous avoir suivi et laissé de gentils commentaires.

    Amicalement

    15
    Berjalien
    Samedi 13 Avril 2013 à 15:05

    Bonne traversée ,je vais continuer à suivre les Polhuguetts qui continuent vers le sud

    Amitiés

    16
    Samedi 13 Avril 2013 à 15:47

    Nous allons aussi continuer de rever avec eux

    Amicalement

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :