• De Pyrgos Dirou à Monenvassia

    Jeudi 11 mai

    de Pyrgos Dirou à GytheioDe Pyrgos Dirou à GythioNous retraversons le Magne jusqu’à Gythio, suivons un moment la route côtière et pénétrons à nouveau dans les terres.

    Vlahioti

    La récolte des oranges bat son plein. En plus des orangers et des oliviers nous voyons quelques vignes et des cultures de céréales.

    de Vlahioti à Monemvassia

    Nous laissons derrière nous la ville moderne de Monemvassia, passons la digue et stationnons au pied du promontoire.

    Monemvassia   Monemvassia

    Guillaume de Villehardoin (encore lui ! si si je vous en ai déjà parlé) a assiégé pendant 3 ans cette place forte byzantine pour la conquérir.

    Monemvassia

    Une seule porte permet de rentrer dans cette forteresse (d’où son som moni emvassia : unique entrée). Une ruelle principale traverse la ville. Elle est bordée de boutiques et restaurants. Elle débouche sur une place où se trouve l’église Christos Elkomeros avec son campanile séparé. Nous ne pouvons en voir l’intérieur car c’est fermé.

    Monemvassia eglise Chrisos Elkomeros

    Les ruelles étroites et empierrées empêchent toute circulation automobile et deux roues. Les livraisons ainsi que l’approvisionnement des matériaux sur les chantiers de restauration se font à la brouette en slalomant entre les touristes indifférents à la pénibilité de la situation.

    Monemvassia  Monemvassia  Monemvassia

    Monemvassia Monemvassia Monemvassia

    Monemvassia

     

    Nous allons nous perdre dans toutes ces petites ruelles avant d’emprunter le petit raidillon  qui mène à la ville haute surmontée par l’église Agia Sofia. Nous profitons de la vue sur la ville avant de redescendre.

     

    Monemvassia - église Agia Sofia

     

     

    Monemvassia Monemvassia

    Monemvassia

    Monemvassia – parking bord de mer – 36°41’13.91“  23°02’34.08“

    104kms

     

    Vendredi 12 mai

    Le ciel est couvert mais l’air est chaud. Aujourd’hui nous visitons en scooter le troisième pis du Péloponèse.

    Nous traversons en largeur par une route de Montagne, nous voyons assez peu de village. Ce ne sont pas des villages fantômes, nous y rencontrons des gens, les maisons sont fleuries et les jardins bien fournis.

    Nous descendons vers Vinglafia Pounda, embarcadère vers la petite ile d’Elafonissos (20km2), seulement 300l la séparent du continent. Nous y rencontrons des Français avec qui, bien sur, nous papotons un moment.

     descente vers Vinglafia Pounda    descente vers Vinglafia Pounda

     

    Vinglafia Pounda

    Ramassage des oignons rouges

     

    Cette région de bord de mer paraît riche en culture céréalière et maraichère, ils sont plein ramassage des oignons rouges. Aujourd’hui nous voyons, en plus des oliviers, beaucoup de figuiers, des amandiers et des cerisiers.

    Néapoli

    Nous continuons vers Néapoli d’où partent les ferrys pour Cythère, puis entamons une nouvelle grimpette Qui va nous faire basculer sur la côte est. Cette route est particulièrement sinueuse et pentue, et bien sur quand on est en haut ça redescend vers Vélanidia. Et après il faut faire l’inverse !!! Kym en a plein ses petites roues !

    route de Néapoli à Vélanidia

    Vélanidia 

    De Pyrgos Dirou à Nomenvassia

     

    Après une halte repas à Néapoli, face à l’embarcadère, nous rentrons à Monemvassia où deux superbes voiliers sont ancrés dans la baie.

    Néapoli - les poulpes attendent de passer au grill  village de montagne

     

     Monenvassia

    Monemvassia – parking bord de mer - 36°41’13.91“  23°02’34.08“

    0kms

    115kms en scooter.

    « Tour du MagneDe Monemvassia à Nauplie »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :