• DE SEVILLE A EL ROCIO

    Samedi 4 mai

    Après réflexion, bien qu’il y ait encore beaucoup à voir à Séville, nous décidons de lever le camp ce matin. Les attentes d’hier en plein soleil nous pèsent un peu, et cette nuit des CC espagnols sont arrivés « très discrètement » à 1h (klaxons, portières, bavardages…) sans doute pour la féria. Ce devrait être interessant d’assister à cette féria mais nous redoutons fortement la nuit à venir.

    Peu avant midi, après un coup de fils aux « normands » qui sont à Vila Réal de San Antonio nous nous détournons de notre destination pour passer un instant avec eux au Portugal.

    Après midi tranquille à papoter et petite balade dans la ville.

     

    N 37°11’58“.  O 7°24’57“

    193 kms

     

     

    Dimanche 5 mai

    VILA REAL DE SAN ANTONIO (PORTUGAL)  VILA REAL DE SAN ANTONIO

    VILA REAL DE SAN ANTONIO  - Tasquinha da MuralhaAprès une petite balade nous allons au resto juste à coté de l’aire de camping car « Tasquinha da Muralha ». Il ne paie pas de mine avec son toit en tôles, tables en bois recouvertes d’une toile cirée et d’un papier, un appenti abrite le barbecue. Les sièges, la vaisselle, tout semble dépareillé. Il n’y a pas de menu, pas de carte. Nous choisissons notre poisson parmi une dizaine de variétés (pour nous ce sera un bar), il est vendu au kilo, et on nous annonce que ce sera servi avec de la salade et des pommes de terre. Quand le poisson est cuit le cuisinier pousse un cri et le serveur rapplique ventre à terre. Nous complétons notre menu avec un dessert rustique. 

    VILA REAL DE SAN ANTONIO  - Tasquinha da Muralha

    Le prix peut paraitre excessif pour l’endroit mais c’était frais et excellent.

    Après un café pris au camping car nos amis nous proposent de passer de l’autre coté du fleuve en Espagne pour voir la ville d’Ayamonte . Nous allons donc prendre le bateau. A la descente nous nous enquérons de l’heure du bateau de retour et….. le dernier vient de repartir !

    AYAMONTE (ESPAGNE)

    Nous nous mettons donc en quête d’un taxi pour nous ramener au Portugal n’ai donc pas trop le temps d’admirer .

    Ayamonte  Ayamonte

     

    N 37°11’58“.  O 7°24’57“

    0kms

     

     

    Lundi 6 mai

    Encore une journée de repos, où nous nous occupons juste à faire quelques courses au marché municipal, à flâner dans les rues de la ville et à déguster une paella au restaurant.

    Vila Réal de San Antonio    Vila Réal de San Antonio

    Vila Réal de San Antonio  Vila Réal de San Antonio

     

    N 37°11’58“.  O 7°24’57“

    0kms

     

     

    Mardi 7 mai

    Nous quittons le Portugal pour reprendre notre route. A la frontière, les véhicules entrant au Portugal sont filtrés. Une voiture de police barre la route et chaque véhicule est fouillé.

    A El Rocio nous nous posons sur le parking à coté du poste de police. 

    El  RocioCe village a gardé un aspect très particulier rappelant les images que nous connaissons de l’ouest américain de la fin du XIXème siècle, avec ses rues de terre et de sable. Sous l’avancée couverte des maison on s’attend à voir quelqu’un se balançant sur un rocking chair et le cheval attaché aux barres de bois.

    El  Rocio

    El  Rocio  El  Rocio

    El  Rocio  El  Rocio

    El  Rocio  El  Rocio

    Il n’est pas rare de croiser un attelage ou un cavalier.

    El  Rocio  El  Rocio

    L’église abrite la Vierge del Rocio connue sous différents noms « Blanca Paloma », « Nuestra Senora del Rocio », « la Pastora » ou la Reina de Las Marismas ». Tous les ans à la pentecôte cette ville attire le plus grand pèlerinage d’Espagne « la Romeria del Rocio » avec des millions de pèlerins.

    El  Rocio

    El  Rocio

     

    Une belle promenade dallée borde le marais où l’on voit des flamands roses, des spatules, des ibis, des cigognes et bien d’autres espèces.

    El  Rocio.  El  Rocio

    El  Rocio  El  Rocio

    Des « safaris » sont organisés dans la réserve où l’on peut, parait il, voir entre autre des lynx.

     

    Petite pause à El Rocio  Petite pause à El Rocio

    El  Rocio

    El  Rocio   El  Rocio

     

    N 37°08’02.  O 6°29’23

    123 kms 

     

     

     Mercredi 8 mai

    El Rocio  El Rocio

    Après avoir salué nos amis, bien que le soleil joue à cache cache, nous retournons voir les oiseaux. Les flamands et les spatules semblent plus proches des rives mais les autre oiseaux restent cachés dans les roseaux et les arbres.

    El Rocio   El Rocio

     El Rocio

    El Rocio   El Rocio

    La ville est plus animée, plus « touristique », de nombreux cars déposent les touristes.

    El Rocio

    El Rocio   El Rocio

    El Rocio

    El Rocio   El Rocio

    Nous allons ensuite à Matalascanas en bord de mer. Il y a bien peu de monde. Sur l’immense plage quelques courageux se baignent, d’autres pique-niquent. Les maisons sont fermées, un certain nombre de constructions sont inachevées, abandonnées.

    Matalascanas

    Matalascanas   Matalascanas

    N 36°59’03“  O 6°31’33“

    23 kms

     

     

     

     

     

     

    « SEVILLEDE ARCOS DE LA FRONTERA A CADIX »
    Partager via Gmail Pin It

  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Mai à 11:57

    Je t'imagine bien dans cette petite robe
    Bon pour la féria dommage, j'aurai bien voir des photos ... je serais obligée d'y aller hein !!!!
    Il me semble que le beau temps est revenu, quand je vois vos petites tenues.

    Bonne continuation, bisou

      • Mercredi 8 Mai à 19:34

        Comme je te sentais hésitante pour la tenue du mariage j'avais pensé t'envoyer un de ces modèles yes

    2
    Lundi 13 Mai à 12:23

    Amusante mésaventure que celle qui vous est arrivée, sans la ressource du taxi, c'était l'hôtel alors que le CC pouvait (presque) s'apercevoir de l'autre côté de l'eau !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :