• DE MARTIL A CASABLANCA

    Samedi 25 Janvier

    MARTIL

    Aujourd’hui nous jouons relâche, grasse matinée puis un peu de « public relations ». Après le déjeuner nous nous installons au soleil pour faire travailler nos neurones avec des mots fléchés.

    Ensuite balade au bord de la plage, le vent fait le bonheur de quelques jeunes qui s’essaient au kitesurf.

    PLAGE DE MARTIL  PLAGE DE MARTIL  DE MARTIL A

    La soirée ressemble à la journée, tranquille

    0kms

     

    Dimanche 26 janvier

    MARTIL - en scooter vers OUED LAOU

    Ce matin toujours grand soleil, pas de nuages et le vent s’est calmé.

    Nous partons avec Kim faire une petite balade jusqu’à Tétouan, puis dans Martil.

    DE TETOUAN A OUED LAOUAprès déjeuner, dehors au soleil, nous faisons les corvées classiques telles que vaisselle, lessive et papotages…. puis nous repartons en direction de Oued Laou.

    ROUTE DE OUED LAOU


    Nous traversons Tétouan avant de prendre une belle route qui  épouse les courbes et les reliefs de la côte Méditerranéenne, découvrant des baies, de jolis villages de pêcheurs, quelques vendeurs de poissons au bord de la route. 

      

     

    DE MARTIL A ROUTE DE TETOUAN A OUED LAOU DE MARTIL A

    ROUTE DE TETOUAN A OUED LAOU    ROUTE DE TETOUAN A OUED LAOU 

    DE MARTIL A

    Nous voyons les meules de foin en forme de champignon, caractéristiques de la région du Rif.

      MEULES DE FOIN DU RIF      MEULES DE FOIN DU RIF    

    Nous ne sommes pas partis assez tôt, nous faisons donc demi tour quelques kilomètres avant d’atteindre Oued Laou.

    ROUTE DE TETOUAN A OUED LAOU ROUTE DE TETOUAN A OUED LAOU ROUTE DE TETOUAN A OUED LAOU

    Avant de rentrer au camping nous faisons un détour par la plage de Martil. Le front de mer est très animé en ce début de soirée, les trottoirs et les terrasses de cafés sont noirs de monde.

    86kms en scooter

     

    Lundi 27 janvier

    MARTIL

    MARTILAprès une nuit fortement ventée, le ciel ce matin est très couvert.

    En milieu d’après midi nous sortons faire une balade. Nous avons à peine franchi le portail du camping qu’il se met à crachiner, il en faut plus pour nous arrêter. Les rues de la ville sont quasi désertes mais les échoppes sont ouvertes, les artisans « s’activant ».

    Le crachin se transforme progressivement en pluie, mais il y a quelques téméraires sous les parasols de la plage.

     

    0kms

     

    Mardi 28 janvier

    MARTIL

    Matinée lessive et papotages.

    Alors que nous sommes en train de déjeuner au soleil, nous voyons arriver Bernadette et Noël.

    MARTIL

    SOUK DE MARTILMARTIL LE SOUK

     

    Nous ne dérogeons pas au rituel de l’après midi, promenade dans Martil, les conditions de travail nous surprennent toujours. Nous allons jusqu’au souk pour l’achat de fruits et légumes, et terminons par l’esplanade.

     

    0kms

     

    Mercredi 29 janvier

    DE MARTIL A MOULAY BOUSSELHAM

    Fin de nuit pluvieuse, les trous sur le camping se remplissent rapidement d’eau.

    Nous assistons au ballet des camping caristes emmenant « leurs montures à l’abreuvoir », ils désertent rapidement le camping pour continuer leur périple et peut être fuir ces nuages matinaux.

    Peu avant midi nous levons le camp, faisons le plein de carburant à Martil à 0,80€ le litre, ça laisse rêveur.

    Nous prenons ensuite la direction de Moulay Bousselham, comme tous les jours il y a un contrôle radar à la sortie de Martil. Le temps reste incertain, hésitant entre soleil et averses.

    En traversant Tétouan, alors que nous sommes arrêtés à un feu rouge, un homme à moto nous interpelle « alors ça va Français ? ». Jean-Marie ouvre la vitre et là nous reconnaissons notre guide de l’an dernier.  Comme nous lui signalons qu’il nous a fait visiter l’an dernier, très content il donne une grande poignée de main et demande des nouvelles de la famille….

    De Téouan à Moulay BousselhamDe Tétouan à Moulay BousselhamLes paysages sont variés, vallonnés, tantôt boisés ou cultivés.

    CIGOGNES - de Tétouan à moulay Bousselham

    Sur le bord de la route nous voyons des vendeurs de corbeilles tressées, plans de palmiers, œufs, cacahuètes, avocats, pommes de terres et poteries.

    De Tétouan à Moulay Bousselham    DE MARTIL A

    Et nous avons aussi vu deux trains Marocains se croisant au niveau d'une gare.

    De Tétouan à Moulay Bousselham       DE MARTIL A

    Près de LaracheAux environs de Larache nous nous rapprochons du bord de l’Atlantique, par prudence nous prenons ensuite l’autoroute jusqu’à Moulay Bousselham, retrouvant de grandes zones cultivées et des surfaces de serres impressionnantes.

    De Larache à Moulay Bousselham  Moulay Bousselham

    Au camping Atlantis Gate il faut choisir sa place, il est un peu inondé.

    170kms – N 34°52,555’ – O 6°17,309

     

     

    Jeudi 30 janvier

    DE MOULAY BOUSSELHAM A RABAT

    Nous avons été bercé cette nuit par le bruit des vagues.

    Ce matin quelques barques traversent la lagune, les pêcheurs descendent, que font ils sur ce banc de sable ?

    AUTOROUTE DE MOULAY BOUSSELHAM A RABATAUTOROUTE DE MOULAY BOUSSELHAM A RABATNous décidons de poursuivre notre route vers Rabat. Ne voulant pas renouveler notre expérience de l’an dernier sur la route côtière, nous prenons l’autoroute. Ici rien ne change, nous retrouvons toujours des moutons qui paissent au bord de l’autoroute, des piétons qui longent ou traversent alors que des passerelles ont été ou sont en cours d’aménagement assez régulièrement.

    AUTOROUTE DE MOULAY BOUSSELHAM A RABAT   AUTOROUTE DE MOULAY BOUSSELHAM A RABAT   AUTOROUTE DE MOULAY BOUSSELHAM A RABAT

    Nous retrouvons ces immenses plantations de bananiers sous serres.

    Peu avant Rabat nous passons devant un des palais présidentiel sous haute surveillance.

    RABAT - POLICIER AIDANT UN "CHIBANI"Les policiers sont toujours aussi serviables, aidant un « chibani » à monter dans le bus. Les photos prises au travers du pare-brise ne sont pas nettes du tout, mais il a servi de piste suicidaire, des nuées d’insectes venant s’écraser.

    TRAM SALE-RABATNous longeons la voie du tram, il ressemble fortement aux trams Français, puis les remparts, l’oued Bou Regreg et nous arrivons au parking indiqué par Elise et Yvon sur leur blog. Nous y sommes accueillis par un agent de sécurité qui a envie de discuter et nous apprend entre autre qu’il est opérateur de cinéma, mais qu’il n’y a plus de travail et qu’il fait ça pour nourrir sa famille.

    RABAT

    Après le déjeuner nous allons visiter la ville.

    Nous montons jusqu’à la Tour Hassan, elle ne fait que 44m au lieu des 60 prévus à l’origine. Elle faisait partie d’une mosquée détruite lors du séisme de 1755. Il ne reste de cette mosquée que des piliers brisés.

    RABAT - TOUR HASSAN

    RABAT - MAUSOLEE MOHAMED V

    A côté se situe le mausolée en marbre de Mohammed V. Une galerie nous permet de voir en contrebas les tombeaux du père :Hassan II, et du grand père du roi actuel. Les murs sont couverts de zelliges et de stucs, d’immenses portes de bronze à galandages ferment les accès.

     

    RABAT - MAUSOLEE MOHAMED V  RABAT - MAUSOLEE MOHAMED V

     

    Nous continuons vers la Médina où nous tombons sur une manifestation de chômeurs. Nous flânons au milieu des échoppes en tous genres, dans le marché municipal où nous en profitons pour acheter des escalopes de veau (10€ le kg).

    RABAT - CIMETIERE ET PHARERABAT - CASBAH DES OUDAÏAS

     

    Nous rejoignons ensuite un immense cimetière dominant l’océan, face au phare. Sur les conseils d’un Marocain nous traversons au milieu des tombes et ressortons au niveau de la casbah des Oudaïas.

    RABAT

     Une petite descente, quelques marches et nous voici revenu à notre roulotte.

     

    141kms – N 34°01’44’’ – O 6°50’01’’

     

    Vendredi 31 janvier

    DE RABAT A MOHAMMEDIA

    Aujourd’hui nous avions prévu de continuer la visite de Rabat, avec entre autre celle des jardins et de la casbah des Oudaïas.

    La pluie qui tombe sans arrêt depuis ce matin nous en dissuade. Après consultation de la météo nous décidons de continuer notre route. Pour nous ce n’est que de la pluie, mais certaines régions du Maroc ont l’air fortement touchées par la neige.

    Nous traversons Rabat et ses embouteillages sous la pluie, nous voyons des passagers monter ou descendre des bus en roulant !

    DE RABAT A MOHAMMEDIACette pluie nous accompagne jusqu’à Mohammedia. Le peu de visibilité ne semble pas gêner les automobilistes qui circulent non éclairés.

    VENDEURS DE LAIT A L'ENTREE DE MOHAMMEDIAA l’entrée de Mohammedia de nombreux vendeurs de lait sont installés au bord de la route, lait stocké dans des bouteilles plastiques de récupération et pas dans des réfrigérateurs.

     

    Installation au camping l’Océan Bleu, là encore il faut choisir sa place car il y a beaucoup d’eau sur le terrain.

     MOHAMMEDIA _au camping ocean Bleu

    Le soleil revient en début d’après midi nous permettant une promenade en bord de mer, la mer est aussi agitée qu’hier, d’énormes vagues viennent se fracasser sur les rochers.

    MOHAMMEDIA    MOHAMMEDIA

     

    En rentrant Bernadette et Noël nous initient à un jeu Vendéen Le Tock.

    66kms – N 33°44.24’ – O 7°19.45’

     

    Samedi 1 Février

    VISITE DE CASABLANCA

    Notre premier regard ce matin est pour le ciel, le soleil a l’air de vouloir se montrer.

    A 9h30, comme convenu, nous sommes à l’entrée du camping, mais le taxi se fait attendre.

     Nous ne partons qu’à 10h15, je retrouve ma place au milieu sur la banquette arrière, celle qui permet de bien apprécier la conduite Marocaine….dans Mohammedia et dans Casablanca sous une fine pluie.

    En arrivant sur le parvis nous sommes surpris de voir face à cette luxueuse mosquée une barre de logements vétuste.

        Casablanca - Parvis de la mosquée HassanII

    Heureusement pour nous la visite de 11h ne va débuter que vers 11h30.

    CASABLANCA- mosquée HASSAN IIC’est un édifice impressionnant construit en partie sur l’eau, il a été conçu par un architecte Français Michel Pinseau, le minaret s’élève à 200m de haut et un rayon laser brille en direction de la Mecque.

    CASABLANCA - MOSQUEE HASSAN ii

    CASABLANCA - MOSQUEE HASSAN II10000 artisans et 2500 ouvriers auraient participé à la construction et à la décoration de la mosquée entre 1987 et 1993.

    CASABLANCA - MOSQUEE HASSAN IIA l’intérieur nous y retrouvons du granit de Tafraoute, du marbre d’Agadir, du stuc, de l’onyx, du cèdre sculpté, les portes sont recouvertes de titane, les lustres en bronze. Tout paraît démesuré, un panneau de 40m de haut est recouvert de zelliges.

    Le plafond coulissant de la grande salle centrale, salle de prière réservée aux hommes, permet de transformer le lieu en une grande salle à ciel ouvert. Les détails du plafond ont été dessiné par Hassan II, il est également intervenu pour le choix des matériaux.

    Les deux mezzanines latérales accueillent les femmes, un escalier et un escalator permettent d’y accéder.

    CASABLANCA - MOSQUEE HASSAN II   CASSABLANCA - MOSQUEE HASSAN II

    Au sous sol se trouvent la grande salle des ablutions avec 41 fontaines en marbre en forme de lotus, un hammam et bien d’autres pièces que nous en visitons pas.

    CASABLANCA - SALLE DES ABLUTIONS DE LA MOSQUEE      CASABLANCA - HAMMAM DE LA MOSQUEE

    CASABLANCA - LA CITE DES HABOUSNotre taxi nous emmène ensuite à la porte de la « Médina », la cité des Habous. Ne disposant que de trente minutes, nous ne nous engageons pas trop. Les rues sont bordées de galeries à arcades avec des boutiques d’artisans, et de commerces. Dans une cour nous voyons des bidons et des étalages d’olives, des hommes préparent les herbes et aromates pour les agrémenter. Une Marocaine m’explique que c’est la saison et qu’elle vient faire ses provisions pour l’année.

    CASABLANCA - CITE DES HABOUS  CASABLANCA - CITE DES HABOUS

    Nous reprenons notre taxi, direction le restaurant de poissons « La Mascotte » à Mohammedia. Nous y mangeons des soles, merlans, crevettes.

    MOHAMMEDIA - RESTAURANT LA MASCOTTE

    Retour au camping car pour un café accompagné de gâteaux et chocolats.

     

    0kms

    « TRAVERSEE VERS LE MAROCDE MOHAMMEDIA A SIDI KAOUKI »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jacqueline80
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 11:15

    Vous faites donc la route en sens inverse par rapport à l'an dernier. Merci pour ces reportages qui nous rappellent de bons souvenirs.

    Ne ratez pas la grande Mosquée de Casablanca, elle est magnifique.

    Bonne route et grosses bises

    2
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 13:18

    La visite de Casablanca est prévue pour demain en taxi à partir du camping.

    Nous avons quitté Rabat sous la pluie, Mohamedia pour le moment gris mais pas de pluie.

    Bises à vous deux.

    3
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 16:24

    coucou, je n'ai pas réussi à vous téléphoner. mon numéro a changé aussi. bises à vous 2.

    4
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 20:09

    Coucou d'El Ouatia,

    Ici temps médiocre rares rayons de soleil et ciel plutôt plombé et un peu de vent. Pas très chaud.

    Avez-vous pu visiter Casablanca ?

    Bises.

    Huguette

    5
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 20:36

    Bonsoir Huguette,

    La visite de Casablanca est prévue pour demain, nous avons réservé un taxi qui nous prendra à l'Océan bleu à 9h30 et devrait nous ramener vers 14h. Souhaitons qu'il ne fasse pas trop mauvais temps.

    Bises

    Ghyslaine

    6
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 23:10

    Une façon très interressante de voyager et qui me plairait bien d'essayer 

    Un beau reportage photo

    Le Maroc est parait il u très beau pays? 

    Bon week end 

    GiGi

     

    7
    Samedi 1er Février 2014 à 09:25

    Effectivement de très beaux paysages, surtout le sud qui nous offre une palette de couleurs...

    Amicalement

    Ghyslaine

    8
    les régussois
    Dimanche 2 Février 2014 à 17:05

    Bonjour les voyageurs, N'ayant pas pu partir comme prévu en janvier, nous espérons prendre la route mi-février et, en attendant, nous rêvons à travers votre blog, en faisant un peu parti de votre voyage, j'espère que le soleil va vite revenir pour vous, dans le Var, le temps est maussade et il pleut depuis hier. BONNES VISITES, à bientôt. Lucie et Patrick

    9
    Dimanche 2 Février 2014 à 21:39

    Bonsoir Lucie et Patrick,

    J'espère que vous allez pouvoir partir mi février.

    Même si le temps est mitigé le séjour est agréable, nous faisons de nouvelles visites et revoyons avec plaisir ce que nous avons déjà vu.

    Je ne sais pas si nous arriverons à nous croiser au Maroc.

    Amicalement

    Ghyslaine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :