• Mystra

    Samedi 6 mai

    Il est à peine 9h nous avons nos billets en poches (2x12€, nous n’avons pas eu la réduction seniors). Nous avons les consignes faire la partie basse puis monter avec le véhicule sur le parking du haut pour faire le château et la ville haute.

    Cette ville, enfin ce qu’il en reste a été bâtie par Guillaume de Villehardouin un seigneur franc de l’Achaie. Il fit construire le château en 1249 pour contrôler la région.

    C’est ensuite Michel VIII Paléologue, empereur de Byzance, qui fit construire les églises byzantines.

    Nous cheminons au travers des ruines et arrivons à la Métropole ou cathédrale Agios Démitrios et son musée. Nous y trouvons de belles fresques et quelques fragments de tissus et cheveux.

    D’églises en monastères nous continuons notre grimpette. C’est assez curieux de voir ces monuments religieux en assez bon état de conservation, alors que les maisons sont en ruine.

    Mystra - Monastère de la Pantanassa (1428) 

    Mystra - La Métropole Mystra - La Métropole Mystra - La Métropole

     

    Mystra - l'eglise de St Theodoroi Mystra - l'eglise de St Theodoroi

    Mystra - Hodegetria (Aphentico) Mystra - Hodegetria (Aphentico) Mystra - eglise de l'Evanghelistria

     

    Mystra - La Métropole Mystra - la Metropole

     

    Mystra - Monastère de la Pantanassa Mystra - Monastère de la Pantanassa

    Mystra - Monastère de la Pantanassa Mystra - Monastère de la Pantanassa

    Mystra - porte de MonemvassiaEt comme une fois lancés rien ne nous arrête nous franchissons l’ancienne porte séparant la ville basse et la ville haute et arrivons au château. De là nous avons une magnifique vue sur Sparte, mais le vent a décidé de se lever et tourbillonne soulevant poussière et herbe sèche.

    Mystra - le palais du Despote Mystra - église Ste Sophie

     

     

    Mystra - le chateau - vue sur Mystra 

    Mystra - vue depuis le chateau

    Nous redescendons par le même chemin. Je ne sais pas quelle est l’importance du dénivelé, mais je peux dire que ces pierres et marches ont eu raison de nos gambettes. Après 5h de visite nous apprécions de nous poser dans le véhicule.

    Après un léger repas nous repartons. C’est le défilé des bus, et quand on connaît l’étroitesse des rues du village et comme toujours, des voitures sont garées n’importe comment. Il y a rapidement un gros bouchon.  Nous nous en sortons malgré tout assez vite, mais quand on voit tous les cars qui arrivent, la suite ne devrait pas être triste.

    Notre route serpente au milieu des oliviers, mais madame GPS encore une fois décide de nous faire passer par une petite route ou nous franchissons « un oued complètement défoncé » à sec, puis ce sont des cueilleurs d’oranges qui occupent une partie de la route.

    de Mystra à Gythio de Mystra à Gythio

    Après quelques kilomètres nous retrouvons l’itinéraire normal.

    Gythio - épave du Démitrios

     

     

    Nous nous installons sur le parking de la plage avant Gythio près d’une taverne. Le temps de se poser et nous allons prendre notre premier bain de mer.

     

    Gythio – parking plage – 36°47’20.76“  22°34’53.04“

    59kms

    « De Katokolo à MystraDe Gytheio à Pyrgos Dirou »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :